Mélange des marques et des références

L’édito de Lionel

Mélange des marques et des références

En juin 2007, j’évoquais déjà au travers d’un édito spécifique cette question du « mélange » des marques avec cette interrogation : Un ensemble audio de même marque est-il un gage de qualité musicale ? Si mes brèves réflexions et préconisations de l’époque n’ont pas changé, je souhaitais apporter ici quelques données complémentaires.
L’approche d’aujourd’hui porte davantage sur les enceintes acoustiques, mais je rappelle également que la source et les câbles prennent aussi une part importante dans la constitution d’un système audio.

Je crois qu’il y a une confusion entre les imperfections inhérentes à tel ou tel maillon et la complémentarité des produits entre eux. Beaucoup d’audiophiles souhaitent améliorer leur système en optant pour un lecteur CD, un Dac, une paire de câbles, et des enceintes de qualité supérieure. Beaucoup d’entre eux ont omis le fait que la qualité de restitution d’une chaîne haute fidélité dépend de celle du maillon le plus faible. Changer un élément n’est pas forcément un gage de réussite pour arriver à un équilibre subjectif ou une once d’amélioration supplémentaire. En effet, un changement d’élément pourra conduire à corriger les défauts inhérents aux produits d’origine, mais si les défauts ou carences existent sur les produits d’origine, ils subsisteront après le changement mais seront perceptibles d’une autre façon.

L’idée est bien de cerner les produits qui peuvent se marier harmonieusement entre eux, en ayant bien à l’esprit que bon nombre de systèmes mono marque ne constituent pas forcément la panacée. A ce titre, notre rubrique ” ENSEMBLES AUDIOPHILES ” donne des exemples concrets et précis de systèmes audio dont l’équilibre a été vérifié et validé et qui sont opérationnels chez un grand nombre d’entre nous. Toutefois, certaines marques proposent des systèmes complets qui offrent une musicalité de haut niveau et / tout au moins cohérente et équilibrée, mais elles sont cependant assez rares.

En ce qui concerne le mariage source – amplificateur, il convient de trouver des produits complémentaires plutôt que des produits qui visent à corriger les défauts ou les déséquilibres de l’un ou autre des maillons.

En ce qui concerne les enceintes acoustiques, c’est un peu différent. Il est illusoire de croire que toutes les enceintes acoustiques s’associent harmonieusement avec tous les amplificateurs intégrés ou blocs de puissance. En effet, en marge du tempérament musical de l’amplificateur et des enceintes acoustiques, il y a de nombreux paramètres techniques et comportementaux qui entrent en ligne de compte. Il faudra être attentif notamment à l’alimentation de l’amplificateur, éventuellement à sa tenue en puissance, à la technologie utilisée (tubes ou transistors), au rendement (sensibilité) et à l’impédance des enceintes acoustiques, et je n’évoque pas ici le volume et la constitution de la pièce d’écoute qui sont des paramètres à ne pas sous-estimer.
Par ailleurs, l’influence des câbles HP vient encore apporter une difficulté supplémentaire quant au choix des enceintes acoustiques par rapport à l’amplificateur. Enfin, il est désormais de notoriété publique que toutes les enceintes acoustiques ne peuvent s’associer idéalement avec tous les amplificateurs, fussent-ils respectivement du meilleur cru qui soit.

Nous savons par expérience, qu’il y a des systèmes qui « chantent » et d’autres qui sont tristes comme un jour de pluie. AUDIOPHILEFR.COM essaie en permanence de cerner ces systèmes dont chacun des maillon peut générer un résultat d’ensemble acceptable, équilibré, musicalement valable, et vecteur d’émotion.

Notez enfin qu’il n’y a pas d’évidences en matière d’associations de produits et que chaque marque, chaque référence, a sa spécificité qui conduit à un résultat musical particulier qui conviendra ou non à chacun d’entre nous. Alors, n’hésitez pas à mettre en œuvre des séances d’écoutes en auditoriums spécialisés, d’en retenir les bons conseils, mais faire abstraction de toutes formes de conseils un peu trop « tranchés » ou auto-suggestifs. N’oubliez jamais que vous serez l’ultime décideur en matière du choix final.