LEAK, je crois rêver et pourtant….

 

Hier

 

 

 

 

 

 

 

c’était le
stéréo 30

 

 

 

 

 

 

 

 

aujourd’hui
Stéréo 130 !

 

 

 

 

 

LEAK ! – ce nom ne dira rien aux jeunes générations “mordues” de matériel HI-FI. Tout juste à ceux qui s’intéressent aux marques et modèles vintage.

Pour la petite histoire, Harold Joseph LEAK a fondé la marqueH. J. LEAK & CO Ltd en 1934. Originaire de Londres, en Angleterre, LEAK était une marque spécialisée dans la conception et la fabrication de composants audio de haute qualité. Au fil des années, LEAK évolué. Il a même été l’un des des premiers à avoir réalisé des électroniques à transistors, dont le “fameux” Stéréo 30 en 1963.

Le temps a passé, et LEAK a totalement disparu des “écrans radars” de la haute fidélité jusqu’à ce début d’année 2020.

Sous la houlette de l’investisseur / constructeur Chinois IAG, la marque renaît de ses cendres avec un programme visiblement ambitieux. Comme le vintage contemporain semble être apprécié, le nouvel amplificateur intégré Stéréo 130 s’inspire largement de son ancêtre, sur le plan visuel tout au moins.

Plus “contemporain” sur le plan technique, le Stéréo 130 est un amplificateur intégré hautes performances destinés passionnés de l’audio moderne. Il est conçu pour correspondre parfaitement à une grande variété de sources analogiques et numériques, grâce à sa diversité d’entrées. Il dispose d’un préamplificateur phono à aimant mobile (MM) intégré qui permet une connexion directe aux platines tourne-disques. Vous pouvez également “diffuser” de la musique à partir de n’importe quel appareil Bluetooth tel que des lecteurs de musique portables et des smartphones via des codecs aptX et AAC intégrés innovants. On peut profiter d’un son de qualité CD via la connexion sans fil Bluetooth, grâce à son circuit de conversion intégré munie d’une puce Sabre32  ES9018K2M d’ESS.

Bien entendu, pour être dans l’ère du temps, la version 2020 est pilotable via une télécommande fournie d’origine, même si les bon vieux potentiomètres manuels incluant les réglages de tonalité séparés et de balance restent bien présents sur la façade en aluminium brossé.

La face arrière est bien garnie. Le concepteur a veillé à séparer la section numérique qui comporte 4 entrées : 1 USB (B-type), 2 optiques Toslink ,1 coaxiale RCA, ainsi que 2 sorties numériques : 1 optique Toslink et 1 coaxiale RCA.

On ne sera pas frustré pour ce qui a trait aux entrées analogique : 1 phono MM, 2 entrées ligne, et 1 sortie pour un bloc de puissance complémentaire. Les aficionados de l’écoute au casque seront heureux de bénéficier d’une prise casque au format jack 6,35 en façade.

Caractéristiques techniques :

– Puissance : 2x 45 watts / 8 ohms – 2 x 65 watts / 4 ohms en Classe AB,
– Taux de distorsion : < 0,005% (30W, 8 ohms),
– Réponse en fréquences : 20Hz-20kHz (+/-0.5dB),
Rapport signal / bruit : ≥108dB (A-weighted, ref.45W).

Transport CDT

 

Pour compléter son offre, LEAK a développé un transport CD. Il est également équipé d’une fonctionnalité de lecture de périphérique de stockage USB, avec prise en façade avant.
L’horloge numérique est contrôlée par un oscillateur à cristal compensé en température qui garantit que la sortie numérique des prises coaxiales et optiques a une distorsion numérique minimale, ainsi l’extraction du signal numérique est exceptionnellement précise. Le LEAK CDT est compatible avec les appareils au format FAT16 et FAT32 et lira les médias au format WMA, MP3, WAV et AAC. Le verso de l’appareil comporte 1 sortie coaxiale et 1 sortie optique.

Quelle surprise que ce retour de LEAK.

Lionel Schmitt

Site du concepteur :
https://www.leak-hifi.co.uk