Le câble : Un choix difficile

L’édito de Lionel SCHMITT

LE CÂBLE : UN CHOIX DIFFICILE

Vous êtes nombreux à vouloir optimiser votre système audio et / ou vidéo et autant à vous interroger sur la nécessité d’investir dans des câbles performants qui auront pour vocation de hisser la qualité musicale de votre équipement vers des sommets.

Eh bien, si les câbles audio, HP et d’alimentation, peuvent en effet être considérés comme des éléments à part entière, ils ne constituent pas des remèdes miracles.
Pire que cela, mal adaptés, ils peuvent au contraire nuire grandement à la restitution musicale dans son ensemble.
Le critère de prix est absolument à proscrire dans le choix, car il ne constitue nullement une garantie de qualité. Il faut aussi retenir qu’un système modeste ou d’entrée de gamme ne donnera pas des performances musicales supérieures à ses caractéristiques d’origine avec des câbles de haut niveau et / ou de prix élevé. Néanmoins, comme le souligne Yves dans la rubrique ” Conseils / Bon à savoir sur les câbles ” certaines caractéristiques techniques ( conducteurs, isolants, etc..) agissent sur certains paramètres électriques et peuvent modifier ainsi la restitution sonore dans sa globalité.

Alors comment procéder dans le choix de ses câbles ? les références sont nombreuses, et les prix vont de quelques euros à plusieurs centaines ou milliers d’euros.
Dans cette affaire, il faut savoir raison garder. Pour un système d’entrée de gamme ou relativement peu ouvert, on trouve généralement pour une petite centaine d’euros ( voire moins ) des câbles de modulation et HP de marque et de qualité qui mettront à coup sûr en évidence les qualités musicales de cet équipement.
Pour les systèmes plus sophistiqués, beaucoup de constructeurs proposent par ailleurs leurs câbles qui sont souvent très bien adaptés, car développés ou testés par ou pour la marque.
Enfin, pour les systèmes haut de gamme et qui font généralement preuve d’ouverture, la solution la plus recommandée consiste à se faire prêter quelques jeux de câbles par un revendeur afin que chaque audiophile puisse juger par lui même de leurs performances musicales et que celles-ci soient parfaitement adaptées à ce qu’il en attend.
Attention toutefois, un câble onéreux n’est pas forcément une garantie de succès.

Dans tous les cas de figure il faut rester cohérent; ainsi il est recommandé de prendre son temps pour tester quelques modèles bien ciblés avant achat, sans sombrer dans des délires ou des dédales de questions métaphysiques qui ne nous mènent nulle part et qui se soldent souvent par une insatisfaction.

Une astuce consiste dans un premier temps, et quel que soit le système, par relier ses éléments audio avec un cordon le plus ordinaire qui soit, puis faire une comparaison avec plusieurs jeux de câbles de qualité supérieure et choisir au final celui qui sonne le mieux à l’oreille.
Au final, n’hésitez pas à faire partager le fruit de votre expérience avec le plus grand nombre, et vous rendrez service aux audiophiles qui se sentent un peu perdus sur cette question.