Installations et déceptions

L’édito de Lionel

Installations et déceptions

A plusieurs reprises et notamment dans l’édito de janvier 2013, nous évoquions la notion de ” maillon le plus influent ” d’une chaîne haute fidélité. Si les quelques points de réflexions évoqués restent vrais lors du choix d’un élément ou d’un ensemble complet, il ne faut pas sous-estimer l’environnement au sein du quel le système audio sera amené à fonctionner.

Beaucoup d’entre nous ont avant acquisition écouté des produits ” performants ” et ont souhaité retrouver chez eux les mêmes qualités, les mêmes émotions, qui ont guidé leur choix. Après un rodage long, souvent fastidieux, et malgré le respect absolu de la phase secteur, certains audiophiles nous font part de leurs doutes, voire de leurs déceptions, face à leurs produits réputés performants et musicaux.

Une analyse succincte de la situation a souvent montré que les responsables de certains dysfonctionnement étaient imputables au lieu d’écoute et / ou aux supports sur les quels sont posés les appareils.
Il est reconnu depuis longtemps que les pièces d’écoutes, leur aménagement, les matériaux utilisés pour les murs, sols et plafonds jouent un rôle déterminant. Evidemment, il apparaît hasardeux voir impossible de ” reconstruire” un salon d’écoute en fonction de notre chaîne haute fidélité, mais quelques précautions doivent être prises pour que notre système audio puisse s’exprimer le plus justement possible.

Quelle que soit la nature des sols, il sera toujours possible d’installer au pieds des enceintes acoustiques un tapis ou des morceaux de moquettes afin d’éviter les effets de réflexions ou de résonance. Dans les pièces qui intègrent de larges baies vitrées ou des fenêtres de grande dimension, il est recommandé de prévoir des rideaux ou tentures qui minimiseront les effets de réflexion ou de résonance.

Par ailleurs, si cela est possible, il est recommandé de minimiser le mobilier qui serait trop proche des enceintes acoustiques ou dans l’axe de l’audition.

S’agissant des meubles qui accueillent les éléments audio, nous veillerons à ce que ceux-ci soient absolument inertes et insensibles aux vibrations. On priviligiera les  matériaux lourds. Certains meubles spécifiques mis au point pour le matériel haute fidélité ou audio-vidéo sont hautement recommandés. Toutefois les supports à base de verre sont généralement à proscrire. Ensuite, le cas échéant, il ne faut pas se priver d’optimiser le découplage de nos produits en faisant appel à des accessoires qui ont montré leur efficacité, et j’ajoute que ce ne sont pas les produits les plus chers qui donnent les meilleurs résultats.

Enfin avant de nous décourager, nous n’hésiterons pas à passer un peu de temps à effectuer des essais au calme afin de cerner les phénomènes qui résulteraient d’une mauvaise installation. Audiophilefr.com reviendra sur ces sujets à travers un article un peu plus étayé.

Bon courage et bonnes écoutes !