PHASE SECTEUR

PHASE SECTEUR

Comment appréhender le phénomène
Trucs & astuces pratiques

Vous êtes nombreux à avoir investi dans du matériel de haut de gamme et / ou de qualité audiophile.
Dans la plupart des cas, la sélection des produits choisis, leur mariage entre eux, ont été effectués sur les bases d’une écoute méticuleuse et de conseils précis.

Une fois installé à domicile, le ou les produits sélectionnés par vos soins vous déçoivent et leur musicalité n’est pas conforme à vos attentes ou à l’image que vous vous étiez forgée lors des séances d’écoutes et / ou par rapport à différentes prescriptions.

Il est bon de rappeler ici que l’appréciation ne peut s’effectuer qu’après que la période de rodage soit « consommée ». Cette période dite de rodage n’est pas standard et peut varier d’un maillon à l’autre, et d’une marque à l’autre. Toutefois, on peut estimer que pour du matériel neuf, une centaine d’heures suffisent pour que le ou les produits s’expriment correctement.

En dépit de cette période probatoire et incontournable, beaucoup d’audiophiles restent déçus par les prestations musicales de leur ensemble haute-fidélité. Nonobstant les fluctuations inhérentes à la qualité du courant secteur et à l’environnement domestique, il est indispensable de s’intéresser à la phase secteur de chaque appareil en respectant une forme de protocole qui est décrit dans les lignes qui suivent.

1° Les observations

Une phase secteur inversée a une influence sur la restitution musicale.

Maillons concernés

Elle a une grande influence sur les électroniques : amplificateurs intégrés, préamplificateurs, bocs de puissance, amplificateurs pour casque, préamplificateurs phono.
Par expérience, j’ai pu observer qu’une phase inversée avait aussi une influence significative sur les lecteurs CD /SACD intégrés, et les convertisseurs.

Sont peu sensibles à la phase secteur la plupart des tuners analogiques, enregistreurs analogiques, les PC,

Phénomènes observés

Lorsque l’un de ses produits ou l’ensemble de ces produits n’est pas « en phase secteur », la reproduction musicale fera preuve de certains manquements dont voici les principaux :

  • musicalité fade (manque de couleurs et uniformisation des timbres),
  • manque de dynamique,
  • acidité sur le haut médium / aigu,
  • dureté et manque de fluidité,
  • manque de relief et scène sonore,
  • étagement des plans et équilibre,
  • simplification du message musical.

Ces principaux critères peuvent apparaître séparément, mais aussi s’additionner.

2° Test de la phase secteur

Diagnostic N° 1 : à l’écoute


Lorsque ces phénomènes persistent, il convient alors de faire un diagnostic complet élément par élément.

A noter que certains constructeurs et manufacturiers ont eu la délicatesse de repérer la phase secteur sur la prise IEC et le cordon secteur qui accompagne leur appareil par un point rouge. Mais, ils sont loin de constituer la majorité. Dans ce cas, la seule solution consiste à effectuer le contrôle par vous-même « à l’oreille ». Mais comment procéder ?

Il est recommandé d’effectuer ces tests lorsque le courant secteur est stabilisé (week-end, les soirs après 22 h 00, …) et il est absolument nécessaire que les appareils soient rodés et à bonne température (deux heures de fonctionnement à minima). Les tests doivent s’effectuer dans un ordre précis.

Je recommande de commencer par l’amplificateur intégré. Dans le cas d’un système à préamplificateur et bloc(s) de puissance séparés, on commencera par le bloc de puissance, puis le préamplificateur.

Ensuite, viendra le tour de la source : lecteur CD intégré ou Dac, et enfin les éléments périphériques plus ou moins sensibles selon la gamme à laquelle ils appartiennent, tels que les préamplificateurs phono, amplificateurs casques, ou simple drive.

La plupart de nos prises murales et cordons d’alimentation ou barrettes secteurs sont livrés avec une prise terre standard ne permettent pas d’inverser le sens de branchement des appareils. Il convient alors de vous procurer un petit adaptateur intermédiaire commercialisé en grande surface (prix < à 5 €) que vous placerez entre la prise murale et le cordon secteur. Cet adaptateur vous permettra de faire vos tests sans être gêné par le positionnement du plot terre et de trouver la connexion adéquate rapidement.

Ci-dessous deux types d’adaptateurs possibles :

Pour repérer la phase secteur, insérez la fiche secteur muni de son adaptateur, puis refaites la manipulation en tournant l’ensemble de 180°.

Montage initial : plot « terre » en haut

Montage à 180° : plot « terre » en en bas

Ce montage vous permet alors de pouvoir inverser à souhait le sens de branchement (juste pour le repérage) et de cerner la phase secteur à moindre coût.

Si la qualité d’écoute est améliorée, la phase secteur se trouve alors « inversée » par rapport au montage électrique initial.

Lorsque vous aurez repéré à l’écoute la phase secteur qui donne la qualité musicale que vous jugerez comme optimale, vous constaterez qu’il y a lieu d’inverser la polarité des fils au niveau de la prise murale. Vous pourrez repérer à l’aide d’un tournevis testeur le pôle phase, mais il sera indispensable de démonter la prise murale pour effectuer le changement.

Diagnostic N° 2 : à la mesure


Ce second diagnostic nécessite l’acquisition d’un voltmètre numérique haute impédance (prix environ 40 €).

Le protocole est le suivant :

1 – Mettre les appareils sous tension,
2 – Débrancher toutes les sources (s’il s’agit d’un amplificateur),
3 – Insérer l’un des capteurs (pointe de touche) sur la couronne extérieure de la fiche RCA,

4 – Saisir l’autre capteur (pointe) pour assurer le contact,
5 – Repérer et mémoriser la valeur affichée sur le voltmètre,

Ensuite :

6 – Inverser de 180° la fiche secteur sur la barrette ou la prise murale (avec le cas échéant) l’utilisation d’un adaptateur tel que celui présenté ci-avant,
7 – Réitérer les opérations 3, 4, 5.

La phase optimale est celle qui donnera la valeur la plus faible affichée sur le Voltmètre.

3° Adaptations

Adaptation économique


Une fois la phase secteur repérée, et sous réserve de variations audibles, il vous suffira de démonter votre prise murale et d’inverser la phase (généralement fil rouge) et le neutre (généralement fil bleu) au niveau des bornes vissantes de cette prise, tel que cela est présenté sur les photos ci-dessous.

Avant inversion
Après modification

 

Remarque :
En aucun cas, vous ne devrez modifier ou neutraliser la « mise à la terre » qui s’avère indispensable sur le plan musical (sauf exception), et obligatoire sur le plan sécurité.

Adaptation par prise Schuko


La seconde solution consiste à opter directement pour une prise murale de type Schuko (abréviation de Schutz-Kontakt). Ce procédé d’origine allemande fonctionne selon le même principe que les fiches françaises avec un point phase, un point neutre, et une « terre ».

Les différences avec les prises conventionnelles françaises sont les suivantes :

La prise n’est pas entièrement ronde. ! sur les deux côtés se trouvent deux échancrures, destinées à stabiliser la fiche secteur dans la prise de courant,
La mise à la terre s’effectue par des pattes située en haut et en bas de la prise,
Les pattes de la « terre » sont souples, elles viennent appuyer sur la fiche lorsque celle-ci est enfoncée dans la prise.

Ce procédé a le grand avantage de pouvoir tester immédiatement le comportement de vos produits haute fidélité sans intervention ou autre forme de bricolage qui peuvent apparaître longues et fastidieuses. Une fois installée, l’utilisateur pourra à son gré faire tourner sa fiche secteur de 180° afin de trouver le « sens » optimal qui révèlera le meilleur comportement musical de chaque produit. Ces prises sont commercialisées à moins de 10 €.

Cette solution peu onéreuse est la plus souple car une fois la prise murale installée, elle permet en une seule manipulation de trouver instantanément la phase secteur.

Remarque :
Un point d’attention est à mentionner pour les anciens appareils qui possèdent un cordon secteur prisonnier et une fiche de type « euro » ou « contour » (sans borne terre), on pourra déceler parfois une incompatibilité qui renverra l’utilisateur à appliquer exclusivement la méthode décrite au point

Vers une solution optimale


En complément de la recherche de la « bonne » phase secteur, nous avons également des solutions complémentaires destinées améliorer la qualité sonore. Ces solutions optimales sont requises pour les produits à potentiel musical élevé, fort degré d’ouverture et de fait plus sensible aux pollutions du courant secteur. Le constructeur Japonais FURUTECH, notamment, conçoit et réalise des prises murales exclusivement destinées au monde de la haute fidélité. Ces prises embarquent des composants en laiton traité par un procédé cryogénique, et un corps principal en nylon et fibre de verre couvert avec du polycarbonate. Le procédé de connexion est de type Schuko.

Il est évident que la mise en œuvre de ce genre de prise secteur ne pourra se justifier que sous la condition que les câbles secteur soient à leur tour de bon niveau.

4° Conclusion

La recherche de la phase secteur est une opération cruciale, ne la négligez pas. Prenez le temps nécessaire pour trouver le point d’équilibre musical dont dépend la phase secteur. C’est votre confort d’écoute qui en dépend.

Lionel Schmitt
Mars 2014