MAGNAT MTT 990 : le constructeur Allemand se lance aussi dans l’aventure du vinyle

 

Platine vinyle MTT 990

 

Pour compléter sa gamme d’électroniques et d’enceintes acoustiques, le constructeur Allemand MAGNAT n’a pas voulu « rater le coche » de l’épisode vinyle !

MAGNAT dévoile et propose désormais une platine vinyle avec tout ce qu’il faut pour séduire aussi bien les amateurs de belles musiques que les nostalgiques d’une époque qui n’est pas si révolue qu’on aurait pu l’entrevoir à la fin des années 80.

C’est sur ces fondements que le constructeur allemand a conçu la MTT 990. D’emblée, MAGNAT affiche la couleur et prend une option courageuse : l’entraînement du plateau. Celui-ci est du type direct avec un moteur couplé au plateau tournant.

Au terme d’études et de réflexions, MAGNAT a trouvé un fournisseur qui a parfaitement mis en œuvre ses idées avec un moteur qui offre trois vitesses (33, 45, 78 tr/m), un synchronisme quasiment parfait (< 0,08 %) et un couple extrêmement élevé de 2,2 kgf/cm.

Le plateau en question d’un poids total de 1,9 kg est fabriqué en plastique spécial (dérivé de polymère), connu pour sa grande rigidité en torsion et dont le comportement de résonance ressemble à celui du vinyle, ce qui s’est avéré très avantageux en termes de sonorité. Un système de pilotage à quartz assure également un synchronisme précis évitant d’avoir recours à des réglages fins.

MAGNAT étant avant tout spécialisé dans la fabrication de haut-parleurs, il dispose des meilleures technologies pour détecter et réduire les résonances. Il a donc profité de cet atout pour le développement du socle en en bois MDF massif et lourd qui fournit les conditions optimales pour lutter contre les effets de résonance.
Les pieds de la MTT 990 sont également fabriqués selon des spécifications strictes. Ils « fournissent » une absorption des vibrations extraordinairement élevée. Autre détail : le transformateur secteur est suspendu pour éviter au mieux les résonances.

Le bras de lecture de la MTT 990 n’est pas une version standard.  Les modifications portent sur de nombreux détails. Il s’agit d’un bras courbé en J de 10 pouces qui est, selon le constructeur, la meilleure forme pour un angle d’erreur de sillon aussi réduit que possible. Le tube du bras de lecture est en alliage d’aluminium spécial et le câblage interne est constitué de câbles en cuivre de pureté élevée, par le spécialiste japonais Mogami.

Le bras de lecture est équipé de quatre roulements à cardan en acier inoxydable avec des billes en acier-carbone. Afin de pouvoir installer aisément différentes cellules, le bras de lecture de la Magnat MTT 990 est réglable en hauteur et est équipé d’une tête à baïonnette pour une installation confortable et précise des systèmes de lecture.
Ce bras de lecture appartient à la catégorie de la masse moyenne. Cela signifie qu’un nombre très élevé de cellules MM et MC avec diamant de dureté moyenne et faible.

La version « Ready to Play » de cette MTT 990 est livrée d’origine d’une cellule à aimant mobile d’origine Audio Technica AT 95E.

Enfin, cette platine est munie de fiches RCA en lieu et place d’un cordon de modulation prisonnier, ainsi que d’une prise secteur IEC, permettant d’avoir le choix de vos câbles – une heureuse initiative, qui peut faire la différence.

Avec cette platine, vous pourrez vous équiper intégralement d’un système « full » MAGNAT, d’autant que son prix de lancement ne dravait pas excéder 1000 euros (cellule incluse).

Lionel Schmitt

Site constructeur en français :
https://www.magnat.de/fr