ISEM Tuner APOLO

ISEM – Tuner APOLO

Origine : France
Gamme d’ondes : FM
Bande passante : 10 – 16 kHz
Rapport signal / bruit : > 66 dB ( stéréo )
Distorsion : 0,7 % ( stéréo )
Séparation des canaux : 40 dB Principales caractéristiques :
– Accord manuel et recherche automatique
– mémoire : 20 stations
– RDS : non
– Silence interstations
– Télécommande : en option Universalis One –

isem-apolo

Après avoir dévoilé le lecteur de CD EGO en 2003, ISEM a décidé de ne pas s’arrêter en si bon chemin. D’ailleurs la fête n’aurait pas été complète si le concepteur de Belfort n’avait pas mis au point un tuner aux prestations techniques et musicales ambitieuses. C’est donc chose faîte, et c’est avec le modèle APOLO que ISEM inaugure l’année 2004. Sur le plan cosmétique, rien ne différencie ce tuner des autres produits de la marque : en effet la face avant arbore une présentation désormais habituelle avec une façade en aluminium de 4 mm pour conforter la rigidité du coffret. Cette façade accueille l’unique commande de conception OTC qui permet d’accéder à l’ensemble des fonctions de ce tuner. De part et d’autre de cette commande rotative deux sections d’affichage de couleur rouge :
– la section de gauche propose un indicateur d’accord et de champs. Cet indicateur permet aussi de repérer les 20 stations FM mises en mémoire.
– la section de droite indique la fréquence en MHz de la station écoutée , et le cas échéant le mode d’écoute mono ou stéréo.
A noter que ce tuner ne propose que la modulation de fréquences. Une télécommande peut être acquise en option et permettra le cas échéant de piloter d’autres appareils de la marque.
Du côté construction, rien à dire, c’est du sérieux : châssis en acier qui repose sur 3 pieds en caoutchouc permettant un découplage efficace de l’ensemble.
A l’intérieur, des composants de tout premier ordre avec un montage impeccable, ainsi qu’une alimentation musclée dotée d’un transformateur torique à enroulements secondaires multiples pour une alimentation indépendante de chaque section. A signaler que l’étage de sortie est polarisé en classe A.
La face arrière reçoit une prise IEC destiné à l’utilisation d’un câble secteur de qualité, une prise d’antenne 75 ohms, ainsi que 2 sorties asymétriques au standard RCA pour la modulation ( pourquoi 2 sorties d’ailleurs ? ). Une conception et une construction sans reproches pour une écoute de qualité optimale.
 

 

ECOUTE

Évidemment, il n’est pas aisé d’apprécier de nos jours les prestations musicales d’un tuner analogique, eu égard à la qualité artistique plus ou moins aléatoire des stations qui sévissent dans l’Hexagone. Néanmoins, il existe encore quelques Radios Nationales ou mêmes Locales qui diffusent des émissions musicales ou plus généralement artistiques de qualité. C’est avec ces dernières, que le modèle APOLO s’exprimera pleinement.
Sur le plan audio, l’Apolo tire admirablement bien son épingle du jeu, notamment par la texture et la limpidité des voix.
Sur le plan musical, on a affaire à un produit très vivant avec un registre grave qui descend très bas tout en restant très lisible. Le registre aigu n’est pas en reste non plus : à la fois fin et limpide, il permet à l’auditeur de savourer pleinement les ambiances de concert diffusés en direct, avec un maximum de micro informations, le tout avec une aisance admirable. Pour tout dire, ce tuner s’avère particulièrement dynamique et très complet sur le plan des timbres.
Par ailleurs, je comprends le tuner APOLLO propose un rendu sonore quelque peu différent des tuners d’origine germanique ou britannique. Et si il apparaît comme le complément idéal d’un ampli XTASIS, il n’en demeure pas moins qu’il trouvera de nombreux partenaires parmi d’autres marques d’électroniques de haute qualité.

Cotations : Musicalité : 10 / 10
Rapport qualité – prix : 10 / 10

 

Prix :[ 1200 à 1500 € ] (08/2004)

 

Essai réalisé par
Lionel Schmitt