Des mesures, encore des mesures, toujours des mesures…

L’édito de Lionel

Des mesures, encore des mesures, toujours des mesures…

 

Le monde audiophile se divise en deux : ceux qui mesurent et ceux qui écoutent. Que ne voit-on pas sur certains sites internet, sur les forums consacrés à la hifi et au home cinéma des témoignages qui nous indiquent que les produits sonnent en fonction exclusivement de paramètres mesurés par leurs « détracteurs ».

Bien évidemment, les mesures sont importantes, elles servent de référence pour asseoir à minima une qualité musicale. Les professionnels qui conçoivent et réalisent des produits audio et prestigieux le savent bien. il n’est donc pas question de remettre en cause le fruit de leur travail.

Cependant, certains éléments audio réputés parfait sur le papier, car ils répondent aux meilleurs critères techniques et aux performances les plus élevées, ne sonnent pas de manière aussi satisfaisante. J’observe de plus en plus et pour l’exemple que des enceintes acoustiques placées dans une pièce qui n’a pas le “l’environnement” requis pour garantir la neutralité musicale, ne donneront pas les prestations musicales attendues. Il en est de même pour leur installation et leur optimisation (câbles, découplage, etc…). Et pourtant, sur le papier ou lors d’une écoute en auditorium, ces enceintes acoustiques ont retenu toute l’attention du futur acquéreur.

Les mesures sont elle réellement les garantes d’une écoute qualitative. Nous pouvons nous demander si les chiffres relevés et présentés ont la valeur ou la signification  que l’on veut bien leur accorder.

Au fil des expériences et des années, je me suis rendu compte que les chiffres ne sont pas aussi révélateurs que ce qu’il paraît.

Pour l’exemple, certains constructeurs d’enceintes acoustiques proposent des modèles très haut de gamme commercialisés à des prix pharaoniques et au final, ces enceintes ne « sonnent » pas correctement, même installées et drivées dans des conditions optimales. Les mesures reflètent pourtant un perfectionnisme absolu. En analysant le sujet, on s’aperçoit que ces enceintes ont été conçues exclusivement en CAO et s’avèrent parfaites sur le plan conceptuel, d’autant qu’elles embarquent des composants de très haut de gamme et / ou les meilleurs disponibles. Que comprendre ?

Plus on creuse le sujet, plus nous nous apercevons qu’il en est de même pour les électroniques aux performances « ronflantes », aux sources analogiques et numériques. Certains s’amusent même à mesurer les câbles…

Il est ainsi totalement stupide d’attacher une importance capitale aux seules mesures, tout autant que de les ignorer totalement.

Je pense que sur ce sujet, il faut prendre de la hauteur, savoir garder raison, et arrêter de se gargariser avec des mesures. Les mesures ne sont pas les uniques réponses à la qualité musicale. Seule l’appréciation personnelle fait foi.

En ce qui me concerne, je suis attentif aux mesures, mais je m’inscris dans la seconde catégorie : ceux qui portent principalement leur jugement sur l’écoute.