CLASSE AUDIO CAP 101

CLASSE AUDIO CAP-101

Origine : Canada
Ampli-préampli intégré à transistors
Puissance
* 2 x 100 W sous 8 ohms
* 2 x 140 sous 4 ohms
Bande passante : 20 Hz à 20 kHz
Distorsion harmonique : < 0,02%
Rapport signal / bruit : > 90 dB
6 entrées haut niveau dont 1 symétrique XLR
1 entrée monitoring
1 sortie magnétophone
1 sortie amplificateur

CA cap 101

Finalement assez peu répandue dans le réseau de revendeurs Français, cette marque venue du Canada n’est pourtant pas une inconnue dans le paysage Haute Fidélité Hexagonal et International. Elle s’est forgée depuis plus de 20 ans une réputation sérieuse pour la qualité de fabrication et surtout la musicalité de ses appareils. C’est la raison pour laquelle je ne peux résister à l’envie de vous parler de l’amplificateur intégré d’entrée de gamme : le CAP 101.

Sa présentation arbore des lignes pures et un design de très bon goût : la façade en aluminium de 8 mm de couleur argenté reçoit en son milieu une seconde plaque d’aluminium noire recevant un afficheur de couleur rouge vif indiquant le niveau d’écoute.
A droite de cette plaque on y trouve un gros bouton de volume taillé dans l’aluminium, ainsi que l’interrupteur de mise sous tension. A gauche 2 petites touches permettent de sélectionner les 6 entrées haut niveau, lesquels sont signalées par de minuscules LED rouges. Enfin la touche de monitoring complète cette face avant très dépouillée. Bien entendu, une télécommande reprend l’intégralité des fonctions décrites.

CA cap 101verso
La face arrière comprend la prise d’alimentation pour un cordon aux normes IEC, les bornes HP de bonne qualité acceptant tout types de connecteurs : bananes, fourches, et fils nus. En revanche, on sera quelque peu déçu par la qualité des fiches RCA asymétriques trop rapprochées.

Sous le capot, on a affaire à une construction très sérieuse, avec des composants d’une très belle qualité apparente.
L’alimentation est confiée à un gros transformateur torique, complété par 8 condensateurs dont on ne connaît malheureusement pas les caractéristiques. La configuration semble être du type symétrique. Les transistors sont cachés sous un imposant radiateur occupant près du tiers de la surface disponible, ce qui permet une évacuation éfficace des calories excédentaires.
Le schéma des cartes audio est particulièrement épuré afin de limiter au maximum le trajet du signal, ainsi que les pertes et fuites perturbatrices. Au chapitre de l’exploitation, je regrette l’absence d’un réglage de balance – souvent fort utile, et les inconditionnels du casque d’écoute seront déçus par l’absence d’une prise ad’hoc, mais la sortie amlificateur supplémentaire permettra aux incondionnels de ce type d’écoute de connecter un amplificateur casque totalement dédié à cette fonction.

ECOUTE 

Immédiatement on sent que le CAP 101 affiche une très grande aisance dans le rendu de sources dynamiques. Il se fera remarquer particulièrement par un sens du détail dans les passages complexes, et grandes orchestrations.

La définition et la précision générale sont particulièrement à l’honneur. Le respect des timbres est réaliste traduisant une grande lisibilité du message musical et des variations du jeu des musiciens. Les attaques sont fermes, précises : on y décèle aucune trace de traînage ou de quelconques résonances.

Le CAP 101 ne laisse rien de côté, mais on ne peut pas lui reprocher non plus d’envahir l’auditeur; cet intégré sait ménager la chèvre et le chou et proposer une musique parfaitement équilibrée. La bande passante est large et n’accuse aucune rondeur ou boursouflure qui gênerait l’auditeur, cela permet en outre un remarquable suivi des nuances et lignes mélodiques.

La scène sonore est large et profonde, lui permettant de créer une sensation de relief qui sert la lisibilité des plans sonores. Les couleurs tonales sont également chatoyantes.

Selon certains avis, l’expérience de découvrir des musiques auxquelles on est pas habitué s’avère très intéressante, ce qui signifie que le CAP 101 est capable de  » digérer  » un vaste répertoire de styles musicaux différents, à condition bien sûr que les autres éléments du systèmes soient à la hauteur, et Dieu sait si le CAP 101 le mérite. Le CAP 101 est beau et bon à la fois.

Cotations : Musicalité : 10 / 10
Rapport qualité – prix : 10 / 10

 

Prix : 1800 € (02/2003)

Essai réalisé par   
Lionel.Schmitt