BALLFINGER : le constructeur Allemand s’intéresse aux platines vinyle

Ballfinger logo

Ballfinger platine1

Platine vinyle PS-2

 

Au mois de février, je vous évoquais le pari osé du constructeur Allemand BALLFINGER qui s’est mis dans l’idée de relancer le magnétophone à bobines libres (voir news).

En « étudiant » le site internet de ce constructeur, il ne m’avait pas échappé que ce dernier avait conçu une platine vinyle hors normes dont il est temps de parler aujourd’hui.

Hors normes, c’est le moins que l’on puisse dire lorsque l’on regarde la PS-2 ! Taillée dans la même veine que le magnétophone à bobines libre M-063, cette platine défiera à coups sûrs les temps et les modes.

Tout d’aluminium vêtue, la PS-2 adopte un châssis triple couche : deux plaques d’aluminium et une plaque en bois intermédiaire de fortes épaisseur constituent la base qui reçoit le lourd plateau en aluminium de 4,6 kg à entrainement direct avec moteur à entraînement magnétique sans balai à courant continu ! Les flancs de ce châssis plaqués en noyer donne une petite touche d’exotisme et surtout une grande classe à l’ensemble fixe qui repose sur 4 pieds de découplage tournés dans l’aluminium.

Sous le châssis : 2 fiches XLR permettront le raccordement en mode symétrique au pré-amplificateur phono. Des fiches RCA pourront cependant être installées en option.

Ballfinger platine2

Le bras de lecture droit d’une masse de 240 grammes adopte une « architecture » totalement atypique et inédite : un savant mélange de concept tangentiel / pivot et cardan. La PS-2 est livrée avec une cellule à bobine mobile conçue et réalisée par BALLFINGER.  Elle pourra lire les disques 33,33 tr/m et 45 tr/m.

Enfin, il semblerait que l’alimentation soit intégrée au socle, ce qui différencie cette platine des « monstres » concurrents qui revendiquent le meilleur en la matière.

Caractéristiques techniques de la platine :

 – Fluctuations (pleurage et scintillement) : ± 0.03 %,
– Précisions de la vitesse : 0,001%,
– Temps de stabilisation de la vitesse : 4 secondes,
– Fréquence de résonance du bras : 9,5 Hz.

Caractéristiques techniques de la cellule :

 – Poids : 9,7 grammes,
– Niveau de sortie : 0,3 mV,
– Impédance : 40 ohms,
Bande passante : 20 Hz à 23 kHz,
– Tension : 5 µm/mN,

Voici donc une platine qui rebat un peu les cartes en matière de produits haut de  gamme et que l’on a hâte de voir fonctionner et d’écouter, en attendant sans doute une série d’électroniques qui viendront probablement compléter le catalogue.

Lionel Schmitt

savoir_plus

Site du constructeur :
http://www.ballfinger.de