Une « drôle » d’année 2020

L’édito de Lionel

Une « drôle » d’année 2020

 

2020 s’achève demi teinte, 2021 démarre. L’année 2020 a bien évidemment été affectée par ce virus, et beaucoup d’activités de toutes natures ont été contraintes d’arrêter temporairement ou définitivement leur activité.

Et la HIFI dans tout ça ? le « marché » de la Haute Fidélité n’a évidemment pas été épargné par cette crise, obligeant les uns et les autres à différer leurs écoutes, leurs achats.

L’année a été tout aussi noire, pour certaines entreprises produisant des « pâtes » à disques vinyles ou composants électroniques qui ont été la proie des flammes, etc… Je n’ose même pas évoquer la suspension des spectacles en général, et musicaux en particulier. Encore moins, la disparition des artistes qui nous ont plombés le moral.

En ce qui concerne le marché de la haute fidélité, finalement  très marginal aux yeux de la presse généraliste; les médias et les politiques ne l’ont jamais évoqué. Ah bien oui, il ne se s’agit pas de commerces de première nécessité. Donc, aucun intérêt. En revanche, les sites de ventes en ligne ont fait leurs choux gras. La démarche consiste à s’informer sur les forums et réseaux sociaux  puis à commander en ligne. C’est simple, efficace, souple, et la livraison s’effectue à domicile. Le produit ne plait pas ; hop : retour à l’expéditeur. Il apparaîtrait que ce type de pratique constituerait  un nouveau  vecteur de commercialisation des produits haute fidélité, de plus en plus répandu.

Nos petits commerces / auditoriums se sont néanmoins adaptés en mettant en place le principe de « click and collect » pour pérenniser un service de qualité sur la base de conseils avisés. Ne les oublions pas car ils constituent les seuls garants d’une offre qualitative et adaptées. Et puis, quoi de plus réjouissant de voir un appareil en vrai et de pouvoir le découvrir à l’écoute.

Et puis, il y a eu l’émergence sur les réseaux sociaux « d’électrons libres » qui se font un malin plaisir à tirer le marché de la HIFI vers le bas, en dénigrant les produits prestigieux et souvent onéreux, ainsi que leurs représentant (manufacturiers, importateurs, revendeurs, etc…).
J’ai pu observer que leur démarche consiste de tirer à boulets rouges sur le prestige de la grande musique, celle qui nous fait vibrer, celle qui apporte une valeur ajoutée, une qualité et du plaisir aux seules fins de « ridiculiser » les audiophiles et mélomanes férus de « beaux et bons » produits. Le soi-disant argument qui consiste à rendre accessible au plus grands nombre des produits musicaux manque totalement d’arguments et de fondement. Alors, méfiance vis à vis des « trolls » de tous poils, peu inexpérimentés, des contrefaçons qui pourraient mettre à mal le monde de la musique et de la haute fidélité. Laissons les de côté avec leur illusions.

Il faut cependant toujours avoir à l’esprit que les produits les plus chers, les plus extravagants ne sont pas toujours les plus pertinents. Aussi, une ou plusieurs écoutes permettent d’apporter la réponse à ceux qui veulent s’équiper en fonction d’un budget et d’exigences bien définis. Il apparaît que seuls les auditoriums spécialisés ont cette faculté de pouvoir vous aider en ce sens. Alors, ne les oublions pas au moment du choix et de l’achat définitif.

Enfin, il s’avère que les manufacturiers spécialisés ne sont pas restés cette année à se tourner les pouces. J’ai pu observer que les petites comme les grandes marques ont dévoilé des nouveaux produits relayés au fil de l’eau. A première vue, les premiers ont fait de réelles prouesses pour innover et réaliser des éléments audio qui « chantent » et amènent de belles sensations émotionnelles.

Cette année 2020, que nous laissons derrière nous sans regrets va peut-être bousculer le paysage audio, mais je crois profondément que le sérieux de la conception,  la qualité de fabrication, et la musicalité doivent pouvoir être évalués et appréciés avec objectivité. Nos auditoriums spécialisés sont donc des points de relais indispensables, mettant à votre disposition leurs compétences et leur disponibilité pour  vous orienter vers le meilleur.

C’est sur ces quelques réflexions que s’ouvre une nouvelle année audiophile que je souhaite riche en découvertes et diablement musicale.