Sélection Novembre 2010

Sélection CD NOVEMBRE 2010
Jazz vocal

Audiophilefr

 

Jazz

       

Mina Agossi
Just like a lady

J’ai découvert cette chanteuse par hasard à la Fnac Montparnasse et ce fut une bonne surprise. Ses reprises se baladent entre le rock et la culture populaire avec les Beatles (And I Love Her), Tom Jobim (Waters of March) ou une version drôle de When the Saints Go Marching In. Elle chante également ses propres chansons : J’aimerais tant. Comme vous pouvez le constater, c’est opus est un melting-pot de chansons variées. Je suis tombé sous le charme de la Béninoise bretonne qui ne fait qu’enrichir sa palette de sons. C’est un disque de jazz résolument moderne.

Son :
La qualité d’enregistrement est soignée : l’image sonore est aérée et la qualité des timbres est remarquable. Certains morceaux pourraient faire partie d’une démo.

 

 

Karrin Allyson
Imagina

Le dernier opus de la chanteuse américaine Karrin Allyson est consacré à la chanson brésilienne. Accompagné par Gil Goldstein (piano et accordéon), Rod Fleeman (guitare acoustique), David Finck (basse acoustique), Todd détroit (batterie), Michael Spiro (percussions) et Steve Nelson (vibraphone et marimba), elle réinterprète 14 chansons en portugais et en anglais tirées principalement du répertoire d’ d’Antonio Carlos Jobim. Cet album est passé inaperçu en France alors que celui-ci a été nominé aux Grammy Awards.

Son :
Comme toujours chez le label  » Concord records « , la prise de son est remarquable et ce disque fait partie de mes favoris.

 

 

Peter Cincotti
I Changed The Rule

Cet album fait partie des « petits bijoux » que je possède. «  I changed the rule  » est son premier album paru en 2003 chez le label Concord records. Peter Cincotti est un pianiste virtuose et un chanteur hors pair. Il redonne une nouvelle jeunesse à des standards bien connu de tous. C’est impressionnant et ça swingue.

Son :
La prise de son est de toute beauté et je suis amené à l’utiliser régulièrement pour tester du matériel haut de gamme. Pour vous relater une anecdote, il y a quelques semaines, je suis allé écouter des JMR EMP Nano et EMP2 et le revendeur a souhaité connaitre les références du disque. Une référence !

 

 

Malia
Young Bones

Je suis tombé sous le charme de la voix chaleureuse et envoûtante de Malia. Cet opus est le fruit d’une troisième collaboration entre André Manoukian et Malia pour nous offrir un écrin qu’est Young Bones.
Cet album est résolument moderne mélangeant à la fois jazz, soyeux orchestral et modernité électro. On retrouve un patchwork très varié :  » Mr Candy  » et  » Young Bones  » plus traditionnels, des compositions plus bossa avec  » Two Fugitives  » et la très agréable reprise de  » No Surprises  » (Radiohead). Bref, on ne s’ennuie pas en écoutant cet album.

Son :
Une prise de grande qualité permettant de mettre en avant le travail de l’artiste.

 

 

Youn Sun Nah
Voyage

Paru en 2009, la jolie coréenne nous propose un album destiné au  » Voyage « . On tombe sous le charme d’une voix soprane, fine et rare dans le large panorama actuel des chanteuses de jazz. Cet album a été enregistré par l’excellent label Act Music. Youn Sun Nah ne cesse de changer de registre.
Pour illustrer ces propos, les reprises de standards de Nat King Cole, Tom Waits (Jockey Full Of Bourbon), Egberto Gismonti (Frevo), Carlos d’Alessio et Marguerite Duras (India song). Les choix musicaux et les arrangements démontrent une belle maturité artistique.

Son :
La qualité d’enregistrement est remarquable mais la scène sonore manque d’aération. Même si l’image stéréophonique n’est pas le point fort de cet album, la qualité des timbres est exceptionnelle. Une belle découverte !