Sélection Novembre 2009

Sélection CD NOVEMBRE 2008

Phil 6789
Lionel Schmitt

• Jazz
Phil6789
       

GIVIN’ IT UP
George Benson et Al Jarreau

George Benson et Al Jarreau sont deux excellents musiciens, incontournables dans les années 70/80. Bien qu’ils n’aient guère fait parler d’eux ces dernières années, certains se souviennent de leur virtuosité dans un genre à la frontière entre jazz, funk et variété raffinée. Ce disque prouve qu’ils n’ont rien perdu de leur talent respectif. George Benson a gardé ce touché et cette sonorité de guitare caractéristique, Al Jarreau nous régale toujours avec ses prouesses vocales inimitables.

Leur collaboration, qui me semble être la première, est un réel bonheur. Bien qu’ils nous distillent ici des reprises de standard, ils s’approprient tous les titres sans rien concéder à leur propre style, avec classe et un plaisir qui s’entend.
Ils se complètent parfaitement, se subliment mutuellement. Ils entraînent avec eux des invités qui ne se contentent pas d’inscrire leur nom sur la somptueuse liste qu’ils composent. Je vous conseille de redécouvrir (ou découvrir) ces très grands artistes dans cet album ou la qualité d’enregistrement rivalise avec des arrangements somptueux.

DREYFUS NIGHT IN PARIS
Petrucciani, Miller, Lagrène, Garrett

Quel quintet de folie !!!
Quand Francis Dreyfus (label Dreyfus Jazz) a la bonne idée d’organiser un concert exceptionnel, il pense à l’immortaliser en l’enregistrant. Il sollicite Michel Pettrucciani qui invite Marcus Miller, Bireli Lagrene, Kenny Garrett et Lenny White.
Cela ne pouvait aboutir qu’à un moment historique. Ceux qui ont eu le privilège d’y assister doivent en conserver un souvenir inoubliable. Pour les autres, il y a cet album live qu’il faut obligatoirement avoir dans sa discothèque si l’on prétend aimer le Jazz.
Bien que la qualité d’enregistrement ne soit pas irréprochable (du point de vue de la scène sonore), les prouesses et instruments de ces immenses artistes sont très bien restitués et vous subjugue tout le long des 3 titres, de plus d’un quart d’heure chacun mais qui semblent trop courts…

SALT SONG
Lizz Wright

Cet album, par ses intonations jazz/blues et son ambiance, me rappelle certains titres de Cassandra Wilson. Attention, ce n’est pas un reproche, bien au contraire …
Cette chanteuse, avec une voix remarquable, signe quelques uns des titres et prouve que Dame Nature l’a doté d’un talent certain. La sobriété et l’excellence des musiciens qui l’accompagnent mettent en évidence la douceur et la grande sensibilité qui vous gagne en écoutant ce disque. Très bien enregistré, il vous donnera envie d’en découvrir d’avantage sur cette jeune artiste.

DREAMING WIDE AWAKE
Lizz Wright

C’est une autre facette de cette chanteuse que l’on découvre ici. D’une tonalité plus folk, on retrouve cette magnifique voix qui ne peut laisser indifférent.
Avec des arrangements toujours sobres et ciselés, l’excellente qualité de l’enregistrement contribue à vous transporter dans de lentes balades calmes et apaisantes. La place qu’occupe Lizz Wright dans ma CD thèque va s’agrandir et je parierais presque que je ne suis pas le seul …

• Variétés
Lionel Schmitt

11 : 11
Rodrigo Y Gabriela

Si vous aimez la guitare, et si vous affectionnez le Flamenco, alors cet album réellement hors du commun ne manquera de vous intéresser. Par ailleurs, pour ceux qui recherchent de l’originalité, des styles nouveaux, ne seront pas déçus par cet album très bien réalisé, magnifiquement interprété où les artistes ne se privent pas de communiquer à l’auditeur leur passion de cette musique parfois envoûtante, et qui ne laissera personne indifférent – en tout cas, c’est une trouvaille.
La prise de son mérite également une excellente note et on pourra déguster cet album avec un système de très haut niveau.

SPLENDOR IN THE GRASS
Pink Martini

Impossible de passer outre cette nouveauté qui aborde la musique latino américaine avec un coup de patte bien particulier qui tutoie la musique de variété sans complexe. Il n’empêche que le dernier album de Pink Martini est bien ficelé sur le plan artistique, et les arrangements sont fort bien réalisés grâce à un orchestre de bonne dimension.
Le choix des thèmes est assez éclectique ce qui rend cet album attachant, à défaut d’être sublime (il ne faut rien exagérer). La seule critique à formuler sera à l’encontre de la prise de son, excellente, mais un peu trop technique à mon goût.