Sélection de CD, vinyles, albums dématérialisés novembre 2019

Sélection CD, vinyles, albums dématérialisés novembre 2019

Par Lionel SCHMITT

• Musique folk-rock
« 50 ans de scène »
Tri Yann
(CD & DV)

50 ans de scène, quelle longévité ! Depuis la création du groupe en 1970, les 3 Jean de Nantes devenus Tri Yann an Naoned ont grandi. Ils sont depuis 20 ans huit sur scène. Pourtant, ces “Jean-là” ont décidé de mettre un terme à leur carrière prestigieuse scénique en mars 2020 par une série d’ultimes concerts en France et à Nantes, là où ils ont commencé. Après, il n’est pas exclu que le groupe Breton se reforme pour enregistrer des albums studio (nous en reparlerons).

Pour marquer cet évènement sans précédent pour un groupe de musique, Tri Yann a décidé de sortir un album en public et un DVD de leurs derniers concerts Kenavo Tour Live. Le répertoire est varié, les arrangements sont plus “light” que de coutume (certains instruments traditionnels ont disparu), mais la passion qui les anime est toujours bien présente en dépit d’une prise de son par moment perfectible pour les puriste ou les audiophiles. Cependant la présence des musiciens se fait diablement sentir dans la pièce d’écoute.

• Jazz
Soul Bossa Nova
Quincy Jones
(vinyle)

Cet album n’est évidemment pas une nouveauté. Tiré du catalogue Mercury, Cette ré-édition de Soul Bossa Nova arrive cependant à point nommé en version vinyle entièrement re-masterisée en pressage 180 grammes. La version d’origine était déjà fort “plaisante”, mais le “gap” qualitatif est suffisamment significatif pour obtenir une excellente impression de réalisme et de présence dans la salle d’écoute avec un équipement HIFI de grande qualité. Côté artistique, c’est grand Quincy Jones !

• Musique classique
Sonates ~ Domineco Scarlatti
Marcela Roggeri
(dématérialisé)

J’ai découvert récemment cette version des sonates de Scarlatti en version “dématérialisée. Elle m’a servi de référence pour juger les prestations musicales du “tout-en-un” NAIM Uniti Nova. Cet enregistrment immaculé nous dévoile une autre facette du compositeur Italien. Grâce à la prestation de Marcela Roggeri, on assiste à un spectacle rempli d’émotion. Le tempo me semble un peu plus rapide que de coutume, mais j’avoue ne pas avoir boudé mon plaisir d’avoir écouté et apprécié sous un autre angle  ces sonates magistralement interprétées par cette virtuose du piano.

Silence, on joue !
Angèle Dubeau & la Pieta

(dématérialisé)

Les reprises de musiques de films, tout le monde l’a fait mais……pas comme cela. En virtuose du violon, l’artiste canadienne revisite le répertoire des grands compositeurs contemporains ou passés : Nino Rota | John Williams | John Barry | Ennio Morricone | Howard Shore | James Horner | Gabriel Yared | Alberto Iglesias | Carlos Gardel / Gerardo Matos Rodriguez | Joe Hisaishi | Erich Wolfgang Korngold | Harold Arlen | Charlie Chaplin.
Le style est plutôt orienté classique, mais Angèle Dubeau y apporte un brin de chaleur supplémentaire qui donne envie d’écouter autrement ces musiques de films. En mode dématérialisé, on bénéficie pleinement du talent des musiciens. Cet album servira de référence pour tester les meilleurs sources dématérialisées.