ROBERTS RT 200 : une platine vinyle plug and play pour approcher sereinement le monde du vinyle

 

Platine vinyle RT 200

 

Il est parfois compliqué de s’y retrouver pour mettre ou remettre un « pieds à l’étrier » dans le monde du vinyle tant l’offre est devenue pléthorique. En dehors des références et reconnues telles que REGA  ou PRO-JECT, s’y retrouver devient un véritable parcours du combattant.

Entre les platines de tous poils aux prestations limitées et les platines de gamme audiophile, il existe peut-être des alternatives à explorer. A ce titre ROBERTS propose une platine qui mérite une attention.

ROBERTS, c’est avant tout une histoire qui débute en 1932. Une histoire qui s’appuie sur le design cher à Harry Roberts et Leslie Bidmead; un design toujours prisé Outre Manche. Plutôt orienté sur le créneau des postes de radio et éléments totalement intégrés, ROBERTS a pris, il y a quelques années, la « balle au bond » en réalisant deux platines vinyles dont la RT 200.

ROBERTS a souhaité mettre l’accent sur une association parfaite du style et de la modernité. Aussi, la platine RT 200 redonne un coup de jeune à vos vinyles et à votre intérieur. Sans afficher une ambition démesurée, cette platine a été conçue pour répondre à une demande la plus large possible pour un tarif contenu.

La RT 200 est une platine à entraînement direct dotée d’un bras de lecture droit en carbone dont l’embout est amovible, ce qui permet de monter plus aisément une cellule supérieure à l’Audio-Technica AT95E livrée d’origine.

Il s’agit d’une platine semi-automatique : en fin de disque, le plateau s’arrête de tourner. Elle possède un préamplificateur phono intégré débrayable si besoin, mais exclusivement prévu pour les seules cellules MM. Elle peut exploiter les 2 vitesses 33,33 tr/m et 45 tr/m. Le plateau en acier léger repose directement sur le moteur central. Un couvre plateau en caoutchouc fait partie de la panoplie des accessoires fournis.

La base en MDF repose sur 4 pieds absorbeurs de vibrations. Au verso, outre les fiches de sortie RCA, nous trouverons une connexion pour une alimentation externe, ainsi qu’une sortie USB prévue pour l’éventuelle numérisation des disques vinyles vers un PC.

Plutôt agréable à regarder et à manipuler, la RT 200 adopte une finition de bonne qualité qui n’a rien à envier à la concurrence, notamment Japonaise ou d’origines diverses pour un prix de 430 €.

Lionel Schmitt

Site du constructeur :
https://www.robertsradio.com

Site de l’importateur :
https://www.elitediffusion.com