PERREAUX 200iX : un amplificateur tout terrain haut en couleur

 

 

Amplificateur intégré – Dac – lecteur réseau 200iX

 

Voilà quelques temps que la marque Néo-zélandaise PERREAUX n’avait fait parlé d’elle, au point qu’on en aurait oublié son existence – tout au moins en France.

Il y a sans doute eu des changement chez le constructeur – une sorte de métamorphose qui l’a conduit à concevoir de nouveaux produits, dont le récent amplificateur intégré – Dac – lecteur réseau 200iX.

Complet et fonctionnel, cet élégant amplificateur stéréo intégré de forte puissance, fabriqué à la main intègre une multitude de connexions audio analogiques et numériques.

On pourra compter sur ses entrées numériques AES EBU, USB, Bluetooth Audio, optiques (Toslink) et coaxiales (SPDIF), symétriques AES/EBU. Avec un DAC intégré 24 bits, 384k, SABRE Pro 9038 DSD, le 200iX est capable de lire des fichiers numériques haute résolution depuis votre ordinateur ou de diffuser de l’audio Bluetooth directement depuis votre smartphone ou tablette.

Toujours dans un soucis d’être un appareil le plus complet possible, le 200iX dispose également d’un module de préamplification phono MM / MC Phono de pointe pour la connexion d’une cellule à bobine mobile ou à aimant mobile.

Les amateurs d’écoutes au casque sont également comblés avec l’inclusion d’un amplificateur de casque PERREAUX SXH2. Cet amplificateur de casque haute puissance de classe A avec alimentation indépendante peut facilement alimenter des casques d’une puissance nominale de 8 à 600 ohms. Le contrôle total du 200iX est disponible via l’application PERREAUX Bluetooth iOS / Android téléchargeable ou la télécommande IR portable fournie.

Peu de choses à dire sur l’architecture interne double mono et configuration symétrique favorisant un trajet court du signal. Autours de l’imposant transformateur torique, trônent 8 condensateurs d’origine Nichicon, dont on ne connaît pas la valeur.

L’ensemble de l’électronique repose au sein d’un châssis en aluminium épais qui repose sur 3 pieds de découplage.

La face arrière comprend 6 entrées numériques dont 1 symétrique AES/EBU, 1 USB input, 2 optique (Toslink), 2 coaxiale (S/PDIF). 1 récepteur Bluetooth fait aussi son apparition.

Nous pourrons aussi compter sur 6 entrées analogiques incluant l’entrée phono MM / MC et l’entrée Ligne symétrique au format XLR. A cela, s’ajoute 1 entrée directe « attaquer » directement le bloc de puissance et 1 sortie destinée à associer un bloc de puissance externe.

Et puis, et peut-être même surtout, il y a le choix des coloris. Pas moins de 8 coloris plus ou moins criards peuvent être choisis dans le nuancier mis à la disposition du constructeur.

Caractéristiques techniques :

– Puissance : 2 x 230 Watts / 8 Ω & 2 x 400 Watts / 4 Ω
– Taux de distorsion : 0,002% à 1kHz, pour 200 Watt / 8 Ω
– Réponse en fréquence maxi : 5 Hz à 60 kHz à +0,00dB, -0,50 dB
Rapport signal / bruit : > 98 dB
– Facteur d’amortissement : 800 à 1 kHz
– Taux d’échantillonnage entrées numériques coaxiales et optiques : 32, 44.1, 48, 88.2, 96, 176.4, 192 kHz
– Taux d’échantillonnage entrée USB : 32, 44.1, 48, 88.2, 96, 176.4, 192, 352.8, 384 kHz / DSD  64, 128, 256
Gain entrée phono : MM 47 kΩ – MC 100 Ω
– Capacité d’entrée phono : 22 pF
Gain entrée phono : MM 40 dB – MC 60 dB
– Taux de distorsion entrée phono : 0,002% à 1kHz faible gain
Rapport signal / bruit : > 85 dB sur le réglage de gain le plus faible.

Commercialité à 6.495 $ us, cet intégré fort complet devrait susciter une certaine convoitise.

Lionel Schmitt

Site du constructeur :
https://perreaux.com