Origine des produits et sonorité …

 

L’édito de Lionel

Origine des produits et sonorité …

Depuis la nuit des temps (temps audiophiles) on essaie de corréler le comportement des produits audio avec leur origine. Il n’est pas rare de lire ici et là qu’il y a le ” son ” Anglais par exemple, ou on  évoque volontiers le ” gros son ” américain. Ces clichés ont effectivement marqué un certain nombre de produits dans les années 70, 80, 90. Aujourd’hui, ces ” caractéristiques ” tendent tout de même s’estomper. Certes, certaines marques cultivent leur ” image de marque ” et entretiennent les couleurs tonales qui ont fait leur réputation (en général appréciée), mais il faut faire un sérieux tri dans ce qui dit et écrit notamment sur les forums.Dans le même état d’esprit, le fameux son peut être entretenu au sein d’un système par un produit ancien (ou même récent) qui a une caractéristique dominante. Dans ce cas c’est tout le système audio qui prendra la couleur de cet élément à ” forte personnalité “.

Pour illustrer mes  propos,  je prendrai quelques exemples : avec leurs électroniques, NAD  ou MARANTZ conservent cette sonorité très typique des années 70, mais à l’inverse NAIM a fait évoluer ses produits de façon à gommer tout ou partie du registre bas médium / grave que l’on pouvait qualifier d’un peu épais, au profit de l’équilibre. Dans un registre différent, la marque REGA propose des produits qui s’ouvrent davantage sur les registres extrêmes avec une clarté que l’on ne percevait pas forcément il y a 20 ans.

Ensuite, différentes marques conçoivent et réalisent des gammes différentes dont les références sonnent de manière elle-même différente. J’ai pu le constater avec  les enceintes acoustiques. Il devient alors assez complexe et inexact de donner un avis général sur le tempérament et les traits de caractère d’une marque ou du pays dans le quel la gamme a été conçue ou réalisée.

Fort de ces petites réflexions, aussi succinctes soient-elles, je conseille de bien écouter les produits individuellement avant de prodiguer un diagnostic trop généraliste qui risquerait de perturber ou d’égarer ceux qui veulent s’équiper ou faire évoluer tout ou partie de leur système.

Le moment des vacances est arrivé, et si les plages se remplissent, les auditoriums eux, voient leur taux de fréquentation diminuer. C’est peut-être l’opportunité de prendre un peu de temps à écouter des systèmes audio dans des conditions idéales.

Bonnes vacances !