Mort du CD pour fin 2012 : que faut-il en penser ?

L’édito de Lionel

 

Mort du CD pour fin 2012 : que faut-il en penser ?

Le CD aura une fin inéluctable, c’est certain. Cette extinction est annoncée pour la fin de l’année 2012. D’après certains articles, les grands labels arrêteraient de produire nos chères galettes irisées pour de multiples raisons, tant obscures que fondées.
De fait, l’arrêt de la production de Compacts Discs aurait une incidence sur le développement de lecteurs CD / SACD, et remettrait vraisemblablement en cause les supports vidéo tels que le DVD et Blu-Ray. Vous avez été nombreux à réagir à cette annonce dont la rumeur a été déclenchée, pour tout dire, il y a bientôt dix ans. De façon récurrente, il est inscrit dans la ”bible audiophile” que le bon vieux CD tirera sa révérence, tout comme le vinyle, il y a maintenant près de 30 ans, et ce, au profit de la musique dématérialisée. Les spécialistes, se sont déjà “mis en campagne” pour proposer cette source de remplacement (et qui n’en est pas une) : le DAC

Officiellement, rien n’est encore joué. Certes les disquaires bradent leurs CD, et le téléchargement connaît un beau succès, ce qui ne plaide pas en faveur de notre support de ”référence”. Par ailleurs, les labels indépendants qui assurent des rééditions connaissent un beau succès, et font la joie des collectionneurs, de ceux qui recherchent d’anciens enregistrements, ou des enregistrements ayant une certaine valeur artistique, voir sentimentale.
Oui, je pense que l’on est en droit d’être inquiet, mais l’inquiétude ne doit pas céder à la panique, d’autant que le ”dématérialisé” n’a pas encore prouvé sa suprématie en matière de qualité audio dans des tarifs acceptables où à défaut accessibles à tous.

Il ne faut pas sous-estimer les effets d’annonces, mais l’affaire n’est pas à prendre à la légère. De façon induite, la question de l’investissement dans un bon lecteur de CD reste encore et toujours à l’ordre du jour, tout comme l’était la platine vinyle au début des années 80. J’ai ressenti cet été beaucoup d’inquiétude, d’interrogations, de perplexité face à cette nouvelle annonce, et je n’ai pas d’arguments à y opposer et encore moins de réponses à apporter. Comme tout le monde, j’attends de voir quand et sous quelle forme interviendra le grand changement.

Sans prétendre vouloir démentir cette nouvelle annonce, mais sans paraître hyper rassurant sur ce sujet, j’ai pu observer attentivement ce qui se passait hors de nos frontières. La France n’est pas un pays à part, et l’effet de contagion touche à peu près tous les continents, mais il ne fait pas de doutes que de nouveaux CD ou de nouvelles rééditions continuent d’être produits régulièrement, et ce en dépit de la vente qui continue à décliner.
Dans certains pays, le CD / SACD continue d’être très prisé, et le vinyle offre depuis 10 ans un regain d’intérêt. Aussi, à ceux qui craignent la disparition de lecteurs CD, je vais m’efforcer de rester serein et rassurant en répondant qu’il y aura toujours des concepteurs qui croiront au support CD / SACD et qui continueront à améliorer leurs machines pour le seul plaisir musical – après tout n’en est-t-il pas de même pour le disque vinyle ? alors, pas de panique, car de nouvelles machines seront dévoilées à la fin de cette année et au début de l’année prochaine.