MC INTOSH MI 502 : le constructeur explore toutes les pistes d’amplification

 

Bloc de puissance stéréo Classe D

 

Connue et reconnue pour ses électroniques à tubes, MC Intosh réalise aussi depuis de longues années des amplificateurs intégrés, blocs de puissance à transistors. Le constructeur propose également une gamme d’amplificateurs hybrides dont l’étage de sortie s’appuie sur une configuration traditionnelle de transistors polarisés en Classe A ou AB.

Cette année, MC Intosh s’est investi dans le développement d’un bloc de puissance stéréo fonctionnant en Classe D.

Conçu pour venir en appuie d’un système Home Cinéma, le MI 502 peut être utilisé au sein d’une configuration purement audiophile en mode stéréo. De dimensions réduites (44,5 x 11 x 53) et d’un poids plume (pour un produit MC Intosh) de 9,8 kg, le MI 502 reprend la présentation chère à la marque incluant les deux vu-mètres à fond bleu en façade.

Le constructeur donne finalement peu d’informations techniques sur ce qui a présidé la conception de ce bloc de puissance. Il utilise des amplificateurs de commutation numériques en boucle fermée de haute technologie et des alimentations résilientes qui produisent des niveaux de performance élevés et une puissance importante et, c’est tout…

L’arrière du châssis est conforme à ce que l’on peut attendre d’un bloc de puissance stéréo : une paire d’entrées XLR doublée d’une paire d’entrées RCA, complétées de 4 bornes de sortie HP interdisant le bi-câblage.

Caractéristiques techniques

– Puissance de sortie : 2 x 500 Watts / 8 Ohms & 2 x 800 Watts / 4 Ohms
– Réponse en fréquence : 20 Hz à 20 kHz (+0, -0,9 dB)
Rapport signal / bruit : 98 dB
– Taux de distorsion : 0,05% maximum de 20 Hz à 20 kHz
– Facteur d’amortissement : > 85 / 8 Ohms & > 45 / 4 Ohms

Ce n’est pas forcément sur ce terrain que l’on attendait le légendaire constructeur Américain. Mais, celui-ci ne s’interdit rien.

Lionel Schmitt

Site du constructeur :
https://www.mcintoshlabs.com