MC INTOSH : deux monstres sacrés sortent de l’ombre

 

Amplificateurs intégrés MA 8950 & MA 9500

 

Toujours prolifique dans l’extension de sa gamme de produits, le constructeur Américain MC Intosh dévoile deux nouveaux amplificateurs – deux monstres, aurais-je même tendance à dire.

A y regarder de près, le visage des MA 8950 et MA 9500 ne nous est pas totalement inconnu. Ces deux nouvelles moutures prennent la succession respective des MA 8900 et MA 9000.

Ici, plus question d’évoquer la notion d’amplification à tubes, mais l’accent a été mis sur une section numérique qui fait partie de l’offre. Les deux incontournables vu-mètres bleus ainsi que le look Mc Intosh demeurent bel et bien.

MA 8950

Cet amplificateur est déjà un « engin » imposant d’un poids de 34 kg, ce qui en dit déjà long sur sa construction et les composants électroniques. Il combine les technologies de pré-amplification et l’expertise dans l’amplification de McIntosh en un seul élément stéréo intégré complet. Sa puissance de sortie s’élève à 2 x 200 Watts.

Avec le MA8950, la marge dynamique passe de 2,0 dB à 3,1 dB grâce au doublement de la capacité de filtrage. Cela accroît ses possibilités de reproduire les pics musicaux avec moins de distorsion. Le filtrage amélioré aide également le MA8950 à renforcer la reproduction des basses fréquences avec un meilleur contrôle et encore plus de performances dans l’infra grave.

Si les connexions analogiques sont nombreuses, le constructeur a souhaité privilégier la partie Dac. Le module de conversion numérique / analogique DA2 est installé dans le MA8950 au lieu du module DA1 fourni avec le MA8900.

Le DA2 offre 7 entrées numériques : 2 coaxiales, 2 optiques, 1 USB, 1 MCT et 1 connexion audio uniquement HDMI Audio Return Channel (ARC)(1). Les téléviseurs dotés d’une sortie ARC compatible peuvent être connectés au MA8950 pour profiter du son des programmes vidéo comme jamais auparavant via le système haute-fidélité. Les formats audio multicanaux populaires de Dolby® et DTS® sont pris en charge et sont convertis de manière experte en stéréo. La télécommande du MA8950 peut contrôler l’alimentation et le volume du téléviseur lorsque la communication CEC est activée à la fois dans l’amplificateur et le téléviseur. Le DA2 offre également une prise en charge améliorée de la lecture DSD via l’entrée USB jusqu’au DSD512.

Le module DA2 est alimenté par un convertisseur numérique-analogique (DAC) 32 bits de qualité audiophile à la conception symétrique quadruple à 8 canaux. Il améliore la plage dynamique et il réduit la distorsion harmonique totale par rapport au DAC du DA1. Les entrées coaxiales et optiques du DA2 décodent les flux numériques jusqu’à 24 bits / 192 kHz pour la lecture audio en haute résolution. Le DA2 dispose d’une entrée MCT exclusive à McIntosh pour une connexion DSD sécurisée aux lecteurs SACD/CD des séries MCT afin de tirer le meilleur des disques physiques haute définition. Grâce à sa conception modulaire, il sera toujours possible de remplacer dans le futur le DA2 par un nouveau module.

La partie analogique est très bien fournie avec 6 entrées Ligne RCA, 1 entrée Ligne XLR, 2 entrées phono séparées MM et MC, 1 sortie variable RCA pour un bloc de puissance séparé, et 1 sortie fixe pour un enregistreur analogique. Et pour finir, 8 bornes HP plaquées or permettront la sélection de l’impédance de sortie.

Pour compléter les possibilités de connexion, une prise casque jack 6,35 est présente en face avant. MC Intosh n’a pas pu s’empêcher de compléter cette face avant de réglages de tonalités à 5 bandes avancés de ±12 dB par incréments de 2 dB aux fréquences de 30 Hz, 250 Hz, 500 Hz, 2 kHz et 10 kHz.

MA 9500

Avec le MA 9500, MC Intosh voit encore plus grand ! Sa philosophie conceptuelle est identique à celle du MA 8950, mais la puissance est 50% supérieure pour atteindre une valeur de 2 x 300 Watts quelque soit l’impédance. Les capacités de filtrage du MA9500 ont été doublées par rapport au MA9000, ce qui engendre une augmentation significative de la marge dynamique de 1,8 dB à 2,8 dB.

La face arrière est plus conséquente que celle du MA 8950. Si les possibilités de connexions numériques sont semblables à celles de ce dernier, les entrées analogiques sont plus nombreuses. On dénombre 6 entrées analogiques RCA, 2 entrées analogiques XLR, auxquelles s’ajoutent les 2 entrées phono MM et MC.

Compte tenu de son étage de sortie de grande puissance, le constructeur n’a pas prévu de sortie analogique variable. Cependant, la sortie fixe pour enregistreur analogique est bien présente doublée par une sortie XLR.

Pour l’imposant tableau de bord, outre les séduisants vu-mètres bleu, MC Intosh s’en est donné à cœur joie pour ce qui a trait aux réglages de tonalités. A 8 bandes, cette fois, l’utilisateur aura la possibilité d’adapter chaque fréquence de 25 Hz, 50 Hz, 100 Hz, 200 Hz, 400 Hz, 1kHz, 2.5 kHz et 10 kHz par incréments de 2 dB, dans un couloir de ±12 dB – un luxe bien inutile à mon sens…

Vous l’aurez compris, ces deux amplificateurs ont énormément de choses en commun, mais se différencient essentiellement  par la puissance de sortie.

S’agissant de leur tarif, il est proportionnel à la masse de chaque appareil, soit 11.500 € pour le MA 8950 et 15.000 € pour le MA 9500.

Vous aurez davantage de détails en consultant le site du constructeur.

Lionel Schmitt

Site du constructeur :
https://www.mcintoshlabs.com