MARGULES TT-10 : la platine vinyle aux allures « supersoniques »

Platine vinyle TT-10

 

D’origine Américaine, MARGULES est une société qui « sévit » à Mexico. La marque produit des électroniques à tubes et des enceintes acoustiques au Design parfois surprenant.

MARGULES n’a pas omis de concevoir une platine vinyle dont l’approche se veut futuriste. La TT-10 a été créée dans le cadre d’un projet réalisé avec une université Technologique, où les étudiants ont proposé un design esthétique original dans un cadre d’exigences haut de gamme.

Ce design très particulier s’apparente à une technologie de pointe. La plaque cintrée qui repose sur le socle n’est pas en aluminium, mais en polycarbonate, apparemment moins sujet à vibrations que l’aluminium. Le socle repose sur 3 cônes réglables en hauteur.

Cette platine reçoit un plateau usiné dans l’aluminium massif d’un poids de 5 kg dont l’axe repose sur une bille. Ce plateau est entraîné via une courroie par un moteur synchrone à faible bruit, faible régime, faible couple, isolé et placé le plus loin possible du bras et l’ensemble mobile.

Ce moteur est suspendu, donc découplé, par un système à ressort pour éviter l’induction de bruit sur la partie mobile. Le pivot du moteur bénéficie aussi d’un roulement à billes.

Le bras est un modèle de type droit uni-pivot de 9,5 pouces en aluminium usiné anodisé. Il intègre une série d’anneaux anti-résonance. Il est ajustable pour assurer l’optimisation de l’angle de suivi vertical et l’azimut. La coquille destinée à recevoir la cellule est amovible – un confort supplémentaire pour le montage.

Le constructeur ne donne pas de précisions relatives aux vitesses de 33,33 tr/ m et 45 tr/m, mais si l’on regarde de près la poulie, on devine que ces deux vitesses peuvent s’ajuster manuellement en plaçant la courroie sur l’un ou l’autre de gorges de l’axe / moteur.

Le verso de cette platine aux allures « supersoniques » possède une prise secteur, ce qui laisse supposer que l’alimentation est interne, et deux fiches RCA permettant le choix du cordon de modulation.

Voici encore une création qui ne passera pas inaperçue.

Lionel Schmitt

Site du constructeur :