Made in China

L’édito de Lionel Schmitt

MADE IN CHINA

En 1973, Alain Peyrefitte écrivit un livre qui s’intitulait : ” Le Jour où la Chine s’éveillera ”.
30 ans plus tard, on y est ! et la Chine s’est éveillée au point de devenir un grand producteur et un concurrent sérieux dans les applications les plus diverses, y compris dans le domaine qui nous est familier : la Haute Fidélité.
On y trouve bien entendu des produits conçus et réalisés par des marques locales, mais il n’est pas rare de constater que certains manufacturiers n’hésitent pas à “externaliser ” leur production afin d’offrir des produits au rapport qualité / prix très concurrentiel, voir imbattable, comme c’est le cas pour le textile par exemple.

La question est de savoir si les produits réalisés en Chine sont dignes de figurer en tête des produits les plus musicaux et les plus fiables du moment. Certes, les produits fabriqués en Chine font généralement l’objet d’une finition extérieure au dessus de tout soupçon. Mais qu’en est-il sur le plan musical ?
Il est difficile de se faire une opinion totalement objective, et il faut bien reconnaître qu’il n’est pas aisé de trancher entre un lecteur CD ou un amplificateur fabriqué en Europe ou aux Etats Unis, et son homologue de même catégorie fabriqué en Chine et vendu à un prix 2 à 3 fois inférieur dans nos auditoriums.

Cependant, gardons la tête froide. Il convient de bien faire la distinction entre les appareils conçus et réalisés de A jusqu’à Z en Chine, et les appareils conçus par des marques reconnues et assemblés en Chine sur cahier des charges très strict. Dans cette seconde catégorie, on peut constater que musicalement et techniquement, nous avons avons affaire le plus souvent à des produits sérieux dont le contrôle qualité s’avère des plus sérieux.

Pour les marques typiquement chinoises, il semblerait qu’il n’en soit pas toujours de même. Pourtant, dans de nombreux cas, les bureaux de recherche et développement chinois optent pour un concept à tubes ou hybride qui a pour conséquence d’offrir des sonorités plutôt chatoyantes et agréables; mais n’est ce pas l’arbre qui cache la forêt ?
Certes, la technologie à tubes offre une qualité musicale qui favorise la transparence, un côté chaleureux et un grand confort d’écoute, mais le tube permet aussi de corriger bien des défauts inhérents à des carences de conception ou d’optimisation.
Au hasard des salons et des écoutes en auditoriums, on peut donc s’amuser à faire des tests comparatifs. Le plus souvent, lorsque l’on y fait bien attention, on constate tout de même que les grands manufacturiers Européens, Américains, entre autres, marquent nettement le pas sur leurs confrères Chinois.

Alors que faire lorsque son budget est limité et que l’on veut s’offrir un produit très musical ? Un certain nombre de constructeurs ont répondu à cette question depuis longtemps et offrent des alternatives intéressantes, même si la présentation de leurs électroniques paraît moins séduisante au premier abord.

En tout état de cause, une écoute attentive s’impose et chacun se fera son opinion personnelle en fonction de ce qu’il attend de son système Haute Fidélité. Tout de même, il faut bien reconnaître que musicalement, la plupart de nos concurrents d’Extrême Orient ont encore quelques de progrès à faire.

Musicalement,