LINN : la platine vinyle LP12 en « reprend à perpétuité »….

 

 

Platine vinyle LP12 Klimax

 

Depuis son apparition en 1973, la très célèbre platine vinyle LINN LP12 a fait l’objet de nombreuses évolutions (40 au total pour être précis), tout en conservant sa présentation légendaire indémodable.

Toujours en quête de perfectionnisme, le constructeur Ecossais nous propose en cette fin d’année, la version Klimax qui inclut une nouvelle alimentation en boîtier séparé baptisée Radikal ainsi que la nouvelle cellule à bobine mobile Ekstatik.

La philosophie générale ne change pas : l’ensemble tournant repose sur un châssis à contre-platine suspendu. L’alimentation a été optimisée de manière à assurer une régularité de l’unique vitesse 33,33 tr/m, avec une minimum de fluctuations et de bruits de fonctionnement.

Cette précision apporte une tolérance 5 fois plus stricte que l’alimentation de génération précédente. La conception améliorée de la carte d’alimentation intègre un schéma d’alimentation ultra-silencieux, associés à l’utilisation de composants plus petits et plus modernes. De plus, la toute nouvelle carte à 6 couches – conçue et fabriquée en interne – permet trajet des « signaux « plus courts, des composants plus petits et un bruit global minimal, via des plans de masse et d’alimentation spécifiques.

Concomitamment, le moteur a fait l’objet d’une série d’améliorations intégrant des composants plus petits et moins bruyants ainsi qu’un tout nouveau boîtier qui découple plus efficacement le moteur de son point d’encrage.

Pour l’occasion, LINN en a profité pour développer une nouvelle cellule MC. Cette cellule a été fait l’objet d’expériences approfondies sur la base d’auditions avec différents matériaux et selon des configurations d’ordre différent,  en ce qui concerne le boîtier, les inserts en aluminium-bronze, le porte-à-faux, la suspension, les enroulements et les conducteurs de signaux.

Le corps de la cellule adopte une configuration de type nid d’abeille « squeletté » de sorte que la masse globale soit réduite à un poids idéal porté à 7 grammes.

Le stylet à micro-arrête est monté sur un porte-à-faux en saphir. Il permet d’obtenir une réactivité exemplaire. La tige en saphir est beaucoup plus rigide que le bore ou l’aluminium, ce qui réduit les pertes entre le stylet et le générateur.

Enfin, cette cellule comporte 3 points d’encrage permettant un contact optimal avec la coquille du bras Ekos SE et un angle de suivi des sillons absolument parfait.

Caractéristiques techniques de la cellule :

  – Tension de sortie : 0,45 V à 3,54 cm/s,
  – Charge recommandée : 100 Ω,
  – Capacité recommandée : 1nF,
  – Force d’appui recommandée : 2,0g.

Eu égard à un tarif qui devrait dépasser la barre des 20.000 €, la LINN Klimax est le genre de platine que l’on achète une fois dans sa vie.

Lionel Schmitt

Site du constructeur :
https://www.linn.co.uk