Enceintes acoustiques : nombre de haut-parleurs

L’édito de Lionel

 

Enceintes acoustiques : nombre de haut-parleurs

Comme évoqué à de nombreuses reprises, le choix des enceintes acoustiques n’est vraiment pas simple : colonnes, compactes, enceintes closes, bass-reflex, etc… De plus, il faut tenir compte de leur rendement, de la puissance de l’amplificateur et son alimentation, et beaucoup s’interrogent sur le nombre de voies et de haut-parleurs que doit “embarquer” l’enceinte.
Très souvent, les audiophiles se demandent si le nombre de haut-parleurs détermine ou non la qualité de restitution sous toutes ses formes.

A dire vrai, la première réponse que l’on peut apporter à ceux qui se demandent si le nombre de haut-parleurs apporte en valeur absolue un ”plus significatif” est négative. Par ailleurs, un amalgame est souvent fait entre le nombre de voies et le nombre de haut-parleurs.
En effet, une enceinte acoustique peut être classée dans la catégorie des 2 voies, mais peut être dotée de plusieurs haut-parleurs de grave / médium. Les véritables 3 voies possèdent 1 haut-parleur dédié au registre médium, mais peuvent aussi est dotées de plusieurs haut-parleurs pour le registre grave.

En théorie, plus il y a de haut-parleurs dédiés à chaque tranche de fréquences, plus le nombre de filtres implanté sur le trajet du signal est à son tour proportionnel. Or, ces filtres sont des aiguillages permettant de couper à certaines “plages” définies (fréquences dites charnières) la bande de fréquences afin d’éviter à ces dernières de se ”diriger” vers les haut-parleurs non prévus à cet effet.
Cela permet, toujours en théorie, de bien mieux ”positionner” les fréquences au sein de la scène sonore. Est ce vrai ? ce n’est pas si sûr, car le filtre par définition agit de manière dynamique, et son rôle est bel et bien de couper des fréquences, qui peuvent avoir des conséquences sur le plan de la restitution musicale.

Par ailleurs, les enceintes dites de bibliothèque – on les appellera plutôt compactes – ne peuvent bien souvent accueillir que 2 haut-parleurs, eu égard au manque de place en façade. Cette “limite” imposée par nature, a pour conséquence de limiter le nombre de filtres – c’est peut-être un bien pour un mal.
Alors, pourquoi ne pas opter pour un haut-parleur unique de type large bande ? l’idée fait depuis très longtemps son chemin et certains manufacturiers s’y essaient avec bonheur et même succès, mais il convient de reconnaître que les timbres très purs et très naturels peuvent être parfois déconcertants et ne sont pas toujours très bien accueillis par la majorité des audiophiles.

En définitive, le choix du nombre de haut-parleurs est dicté par des critères conceptuels précis ayant fait l’objet de nombreux tests à l’écoute, et dépend largement des options prises par les constructeurs d’enceintes acoustiques lors de l’élaboration de leur produit, en fonction de l’architecture interne et externe, de la qualité et du choix des filtres, etc…

Ainsi, il n’est pas raisonnable de signifier qu’une enceinte multi haut-parleurs est meilleure qu’une enceinte montée avec le minimum de haut-parleurs (en général en grave / médium, et un tweeter pour l’aigu) et que dans chaque catégorie il y a du bon et du moins bon.

Nonobstant le nombre de haut-parleurs, il faut aussi rappeler que certaines enceintes acoustiques ne réagissent pas de façon identique et linéaire avec tous les amplificateurs. Et même si chaque produit pris individuellement frise avec la perfection, le résultat musical final peut aboutir à une restitution sonore plus ou moins convaincante.

C’est dans cette perspective que je recommande vivement des faire des essais d’écoutes lorsque le choix des enceintes se présente, et de bien cibler l’électronique qui y sera associée.