De nouvelles technologies

L’édito de Lionel Schmitt

DE NOUVELLES TECHNOLOGIES

Vous êtes nombreux à vous interroger sur ” l’ après compact-disc “. Beaucoup d’audiophiles attendent qu’un standard définitif remplace l’indétrônable CD. Lequel de ces standards l’emportera véritablement : DVD Audio, SACD, etc… ?

Dans certains milieux scientifiques, on commence à explorer de nouvelles pistes numériques : à savoir l’exploitation commerciale du Blu-Ray Disc ( BRD ) et du DVD Haute Définition ( HD – DVD ). Bien sûr ces nouveaux ” standards ” haute définition déjà présents au Japon ont avant tout une vocation prioritaire : celle de remplacer à terme le DVD dans sa vocation vidéo, mais sans doute à terme, le bon vieux CD audio.
Ces deux nouveaux supports, totalement incompatibles entre eux et avec les autres supports actuels, se distinguent par l’utilisation d’une diode lectrice de couleur bleue qui affiche une longueur d’onde plus courte que celle de la diode rouge actuellement utilisée. Ceci a pour conséquence un accroissement de la précision de lecture, ce qui permettrait en théorie de loger davantage d’informations sur un futur support, et accroître ainsi la finesse et la qualité de restitution tant sur le plan de l’image que du son.

Fort de ces quelques informations techniques, il est difficile aujourd’hui de savoir si ces nouvelles technologies feront l’objet d’une exploitation commerciale viable et si sur le plan pratique – j’entends musical cette fois – elles apporteront un plus significatif, car la technique n’explique pas tout

Pour le moment, il n’y a pas lieu de s’affoler ; le CD traditionnel restera encore pour 2006 le support privilégié en matière de gravure musicale. En revanche, s’il s’avérait que l’une de ces deux technologies arrivait à s’imposer, cela risquerait de remettre en cause sérieusement la généralisation du DVD Audio et du SACD, d’autant que Samsung a annoncé que d’ici la fin de l’année il commercialiserait une machine pouvant lire indifféremment ces deux nouveaux standards, voire plus.

Après tout, il ne s’agit peut être que d’une tempête dans un verre d’eau – nous verrons bien. D’ici là, il ne nous reste qu’à plus vous souhaiter nos meilleurs vœux de bonheur musical et une excellente année 2006.