CONFIDENCE Audio : câbles de modulation symétriques

 

 


Câbles de modulation symétriques
Origine : France

 

Quelques semaines nous séparent du banc d’essai des câbles de modulation asymétriques et HP  du présent banc d’essai des câbles symétriques réalisés par le manufacturier Français CONFIDENCE Audio.

En effet, il aurait été dommage de ne pas aller jusqu’au bout de la démarche en passant à côté de la version symétrique pourvue de fiches XLR, d’autant qu’il m’a été donné de tester l’amplificateur intégré ELECTROCOMPANIET ECI 6.

Comme le câble de modulation RCA, la présente version symétrique sont réalisés à l’aide des matériaux les plus nobles, au niveau des conducteurs, un cuivre d’une extrême pureté, sans placage, composés de brins multiples. La gaine est en coton pour ses propriétés diélectriques accrue par rapport à d’autres matériaux. Ces câbles sont  munis de fiches XLR Xhadow.

Ecoute et impressions  :

Les tests d’écoutes ont été effectués à domicile avec le matériel suivant : amplificateur intégré ELECTROCOMPANIET ECI 6, lecteur CD YBA Classic Player 3, platine vinyle REGA RP 8, cellule REGA  MC Ania, préamplificateur phono MOON 310 LP Mk2, enceintes acoustiques PEL Kantor, HARBETH Super LH5 Plus, câbles HP ESPRIT Beta 2019 et ESPRIT Aura.

Pour l’alimentation secteur : barrette FURUTECH F-TP 615 et ESPRIT Volta, câble secteur G-314Ag-18E et prise murale FT-SWS-G de la même marque. Câbles secteur ESPRIT Celesta & Eterna.

Je remercie le fabricant de m’avoir fait bénéficier de ses câbles pour une durée de près de six semaines afin de pouvoir réaliser ce test d’écoute et vous faire partager mes impressions au travers ce banc d’essai.

CD repères : Avé Maria de Schubert par le New Philharmonia Orchestra ~ Direction : Richard Bonynge ~ Soliste : Joan Sutherland – Leroy Anderson by Frederick Fennell – España d’Emmanuel Chabrier ~ Direction : John Eliot Gardiner – La Folia de Gregorio Paniagua – The Singing Clarinet ~ Giora Feidman – Prodiges par Camille Berthollet – Meedle par Pink Floyd – Collaboration par le Modern Jazz Quartet with Laurindo Elmeida – Naim ~ CD test Sampler N°6 – Quiet Night’s ~ Diana Krall – Stéréo Concert Séries ~ Collection Decca Phase 4 – Scarlatti : Sonates pour piano vol.2 ~ piano : Mikhail Pletnev – Vaisseau de Pierre ~ Tri Yann – Dance into Eternity par Omar Faruk Tekbilek – The Glory that was Gerschwin  par Franck Chacksfield –  Jazz på svenska par Jan Johansson, etc…

Vinyles utilisésNameless par Dominique Fils-Aimé Contrastes par Pachacamac Quiet Night’s par Diana Krall – Soul Bossa Nova ~ Quincy Jones – Gershwin & sa musique par Frank Chacksfield – A Memorial for Glenn Miller 1,2 et 3 – Pachelbel : Canon – Albinioni : Adagio – autres chefs d’œuvre baroques – « Ainsi parlait Zarathoustra de Richard Strauss » ~ Direction Zubin Mehta –  Bach Spectacular par The Kingsway Symphony Orchestra ~ Direction Camarata – The Complete par Mike Oldfield – Le Vaisseau de Pierre  ~ Tri Yann – Molière ~ bande originale du film – Barry Lindon ~ bande originale du film – « Jalousie » par Yehudi Menuhin et Stéphane Grappelli – Concertos Brandebourgeois N° 1,2,3 de Jean-Sébastien Bach, par The English Chamber Orchestra ~ Direction Benjamen Britten, etc…

 

Approche globale, découverte et premières impressions

Ce nouveau câble a été utilisé pour relier l’amplificateur intégré ELECTROCOMPANIET ECI 6 avec le lecteur CD intégré YBA Classic 3 Player. Sans effectuer une comparaison directe symétrique / asymétrique, j’ai bien senti une sacrée différence; une différence bien perceptible.

A l’évidence, l’amplificateur ELECTROCOMPANIET a bien été conçu pour fonctionner de manière optimale avec ce type de connexion. Le niveau de sortie et de dynamique prend du “volume” et de la consistance. La reproduction musicale affiche une bien meilleure ouverture. La musicalité prend davantage de corps, sans toutefois exagérer ni appuyer sur tel ou tel paramètre.

Couleur des timbres – équilibre

Registres aigus et médium

• Dance into Eternity ~ Omar Faruk Tekbilek (CD)

Tout comme le modèle modulation asymétrique, cette mouture se comporte un peu comme un caméléon. Cela signifie que ce câble respecte bien l’emprunte musicale de la source et de l’amplificateur.

Je n’ai pas relevé de défaillances sur les fréquences aigus ou les fréquences du milieu du spectre. Le côté soyeux de l’amplificateur ELECTROCOMPANIET ECI 6  prédomine, mais cela reste une caractéristique propre à cet amplificateur.

Si la “texture” lisse se remarque, elle ne cache en aucun cas les multiples détails qui caractérisent un bon enregistrement tel que Dance Into Eternity. Outre le grand respect des “phénomènes” émotionnels procurés par le couple ELECTROCOMPANIET / YBA, je me suis rendu compte que ce câble laissait les haute fréquences s’épanouirent à leur gré. Mieux encore, on décèle le très beau grain du jeu de Oud, sa couleur boisée, et sa résonance très particulière sur chaque accord. La précision atteint ainsi un très bon niveau et vient confirmer le degré de transparence de l’amplificateur et du lecteur CD.

Registre grave

• Vaisseau de Pierre ~ Tri Yann (vinyle & CD)


Soyez rassurés, le câble Confidence Audio ne se comporte pas comme un filtre passe-bas. Il laisse le registre grave aller où bon lui semble. J’ai été ravi de constater que sur les accords de guitare basse, dont certains sont réellement très “profonds”, ce câble se montre à la hauteur de l’amplificateur et du lecteur CD en délivrant un registre grave dégraissé, bien tenu, rigoureusement défini et lisible.

Certaines percussions ainsi que la grosse caisse ne subissent aucune atrophie. L’ensemble est charnu, plein, et offre des perspectives en matière de fréquences graves réellement satisfaisantes et sans limites apparentes. Le suivi des notes et les articulations sur les fréquences graves montrent également une assise et une franchise remarquables.

 Espace et scène sonores

• Leroy Anderson by Frederick Fennell (CD)

Sur ce point, cette paire de câbles n’a pas grand chose à envier à la concurrence. Evidemment, la configuration symétrique apporte souvent un “plus” audible, mais j’ai été ravi de redécouvrir des extraits musicaux qui gagnaient un cran en termes de “volume” sur cette ré-édition Frederick Fenell conducts the Music of Leroy Anderson  tirée du catalogue Mercury Living Presence.

Oui, la scène sonore s’annonce ample, dans la lignée des électroniques et enceintes acoustiques utilisées pour ce test. La spatialisation est excellente, généreuse. La construction de la scène sonore attire l’attention. J’ai relevé aération et une ouverture générale qui laisse entrevoir des plans bien structurés. Les groupes d’instruments sont bien en place à gauche, à droite, et le centre de la scène sonore est rempli d’une multitude d’informations de toutes natures. Quelle joie d’entendre le son du triangle, d’une cymbale émerger de la masse orchestrale. Ces compositions de Leroy Anderson regorgent  de subtilités qu’il est alors aisé de cerner. Ces câbles laissent la musique s’installer à sa guise sans agir négativement sur le comportement des autres maillons; ce n’est pas forcément le cas de tous les câbles, qu’ils soient asymétriques ou symétriques. Ici le panorama de chaque mélodie est intact !

Dynamique

• Meedle ~ Pink Floyd (CD)

Certains câbles ont souvent cette caractéristique de modifier les couleurs sonores et / ou d’agir sur la dynamique sur la structure de la scène sonore, son agencement, etc…
Le câble symétrique Confidence Audio ne modifie pas ces paramètres. Ainsi, la dynamique et le comportement des appareils est en tous points conformes au cahier des charges des concepteurs. C’est ainsi que la dynamique “foudroyante” de One of these Days qui introduit Meedle de Pink Floyd est reproduit de manière totalement authentique. Ce câble montre qu’il est très à l’aise dans la configuration symétrique du matériel “employé”. Guitares basses et batterie affichent respectivement une bonne santé “décoiffante”. La sublime étoffe est à  la hauteur de celle évoquée lors du test de l’amplificateur ELECTROCOMPANIET ECI 6. La musique pulse avec un entrain qui fait plaisir à entendre. Le rythme est soutenu, les impulsions franches nettes, précises, sans bavures.

Communication avec l’auditeur

• Pachelbel : Canon Albinioni : Adagio autres chefs d’œuvre baroques (vinyle)

Quel magnifique “tableau” que de redécouvrir les grands chefs-d’oeuvre baroques “pris en charge” par des chefs d’orchestre et des solistes choisis avec soin pour cette compilation qualitative.

Ce spectacle serait un peu gâché si le matériel utilisé n’avait pas à la hauteur des mélomanes exigeants. Parmi les éléments utilisés, nous pourrons compter sur l’efficacité du câble symétrique Confidence Audio qui seconde très efficacement l’amplificateur intégré ELECTROCOMPANIET ECI 6, mais sert d’interface avec le préamplificateur MOON 310 LP Mk2 et donc de partenaire à la platine REGA RP 8 munie de la cellule Ania MC.

Toute la fine substance et le romantisme contenus, par exemple dans l’Allegro et l’Andante du Concerto pour deux mandolines de Vivaldi très bien interprétées sont bluffant de réalisme. Ces interprétations sont simplement majestueuses et “goûteuses” à souhait. Ce câble dévoile la véritable personnalité des éléments audio, mais en complément, il contribue à donner une âme à la musique, ce qui est le but recherché par le constructeur.

• The Singing Clarinet ~ Giora Feidman (CD)

Le choix de CD n’est pas le fruit du hasard pour tester des éléments audio. The Singing Clarinet comporte en effet une multitude de nuances permettant de bien cerner le comportement d’un système dans son ensemble, d’un élément en particulier incluant les câbles.
Je nous mentons pas, et en dépit de tout ce qui peut être dit, écrit, critiqué, les câbles (modulation ou haut-parleur) sont réellement les élément qui permettront de valider le bon fonctionnement et la musicalité d’un système audio. Je pense que Confidence Audio l’a bien compris en réalisant ce câble symétrique.
Aussi, je vous garantis que le “contact” avec Giora Feidman et sa clarinette est total. Le grand frisson est bien au rendez-vous sur les extraits le plus marquants. L’émotion ne se fait pas attendre lorsque l’artiste joue avec le “souffle” de son instrument. Il insuffle à son auditoire une grande bouffée d’oxygène avec des arrangements particulièrement soignés où se mélangent des harmonies qui vous glacent le dos tellement elles sont prenantes. Ce câble contribue nettement à vous procurer des beaux moments d’émotion. Par moment, j’ai eu le sentiment qu’un voile se levait devant ces prestations musicales totalement réussies sur le plan technique qu’artistique.

• Avé Maria de Schubert par le New Philharmonia Orchestra ~ Direction : Richard Bonynge ~ Soliste : Joan Sutherland (CD)

N’était-ce pas l’occasion de pousser le test jusque dans ces derniers retranchements en le confrontant à l’Avé Maria de Schubert sous la baguette de Richard Bonynge et interprété par Joan Sutherland ?

Connaissant ce thème par cœur, je dois avouer que la “pioche” était bonne. J’ai écouté religieusement l’Avé Maria avec un bonheur non dissimulé. Grâce à ce câble, j’ai perçu toute la substance, tout la délicatesse de cette composition. Rien ne m’a échappé : le message est frais, spontané, naturel en tous points. L’orchestration est légère, aérienne, pure; l’ensemble est “prenant” au point d’en oublier tout ce qui se passe autours de vous.  Ce câble joue impeccablement son rôle d’interface entre la source et l’amplificateur. J’ai également relevé un certain “détachement” autours des instruments, de la voix, et des chœurs, une sorte  de silence qui met très bien en valeur les nuances, les contrastes, les inflexions et les couleurs vocales et instrumentales.

 

Conclusion :

Un câble parmi d’autres, me direz-vous. Pas si sûr : cette version symétrique a des arguments pour concurrencer certaines références internationales très connues et largement plébiscitées. Dans la configuration utilisée, cette référence a démontré ses capacités d’adaptation qui se traduisent par une musicalité qui fait honneur aux électroniques et sources mises en condition. J’en conclus que ce câble est neutre, et contribue efficacement à mettre la musique en évidence. Ce n’est pas un produit “miracle”, c’est un produit authentique. N’est-ce pas le but recherché ?

 

 

Prix : 2 x 1 m : 1390 €

Test d’écoute réalisé par
Lionel Schmitt