CAYIN TA 30

CAYIN TA 30

Origine : Chine – Allemagne
Ampli-préampli intégré à tubes
Puissance : 2 x 30 W sous 8 ohms
Bande passante : 20 Hz à 30 kHz
Rapport signal/bruit : 89 db
Impédance de sortie : 4 ou 8 ohms au choix
4 entrées haut niveau

Cayin ta 30

En 1973, Alain Peyrefitte écrivit un livre qui s’intitulait : “Le Jour où la Chine s’éveillera”. Depuis, cet immense pays a effectivement évolué au point de devenir un grand producteur d’électroniques dans les applications les plus diverses.
CAYIN fait partie d’un groupe qui conçoit et réalise des électroniques dans des domaines très variés. Il est vrai que depuis 3 ans, cette marque est bien présente dans les auditoriums français, avec entre autres le désormais célèbre CAYIN 500 qui fit couler beaucoup d’encre… ( essai dans cette page ), et beaucoup de larmes … de bonheur musical bien entendu.
Depuis, la gamme CAYIN a beaucoup évolué, et c’est un produit plus accessible qui voit aujourd’hui le jour : le TA 30. Sa présentation reprend les grandes lignes de ses aînés. D’aspect plutôt “sympa”, cet intégré se distingue par sa sobriété : la face avant ne contient qu’un bouton marche / arrêt, un gros potentiomètre de volume, et un sélecteur pour seulement 4 sources. Pas de sortie enregistreur : les possesseurs d’enregistreurs à cassettes, bobines ou les adeptes de l’écoute au casque sont priés de passer leur chemin, dommage !
La qualité de fabrication et de finition n’ont rien à voir avec les consoles de jeux fabriquées en Chine ou les pays du sud-est Asiatique. Le châssis en tôle pliée de forte épaisseur, associé à une face avant en aluminium lui donne un aspect qui inspire la confiance. L’étage de puissance est confié à 4 tubes EL 34 configurés en push-pull. Les triodes d’entrée sont des modèles 12AX7 produits par Sovtek. Les 2 condensateurs de filtrage de l’alimentation totalisent 940 microfarads. Les fiches de connections de très bonne qualité sont directement boulonnées sur le châssis, et ressemblent à des WBT, mais n’en sont pas ( c’est vérifié) !
En revanche dans le carton d’emballage, on trouvera une paire de gants blancs destinée à de ne pas souiller cet intégré à la face immaculée – délicate attention !

ECOUTE 

Sans prétendre ” casser la baraque “, le TA 30 tire pas trop mal son épingle du jeu, car sa seule vocation est celle du seul plaisir musical. La rapidité n’est pas exemplaire il est vrai, mais cet intégré se distingue par une bonne générosité sur le plan de la dynamique.
Si la bande passante paraît quelque peu écourtée aux extrémités, l’écoute générale se veut pourtant agréable et la musique paraît très fluide : un bon point à mettre à l’actif du TA 30. Les timbres sont lustrés et bien évidemment chaleureux, qui en douterait pour un produit qui vient de chez CAYIN.
La scène sonore, à défaut d’être très profonde, se veut acceptable en largeur et d’une hauteur raisonnable. Associé à un lecteur CD fin et précis, à une paire d’enceintes neutre et des câbles de même nature, cet intégré vous procurera tout de même de bons moments de joie musicale, même si le côté purement émotionnel est un peu absent.

 

Cotations :Musicalité : 6 / 10
Rapport qualité – prix : 7 / 10

 

Prix : 1500 €  (08/2002)

Essai transmis par
Lionel.Schmitt