C12000 : le fin du fin de chez MC INTOSH

 

 

Préamplificateur double châssis C12000

 

Quelques jours à peine après l’information relative au bloc de puissance monophonique MC 3500 Mk2, voici que MC INTOSH revient à la charge en annonçant un préamplificateur hors normes et de très haut de gamme qui se présente en deux boîtiers séparés.

A la fois imposant et luxueux, le préamplificateur C12000 serai vraisemblablement le partenaire idéal des blocs de puissance MC 3500 Mk2 présentés ICI.

Pas besoin d’être un grand devin pour comprendre que le constructeur Américain a souhaité scinder en deux les sections d’alimentation et de contrôle des fonctions de celle dédié à l’audio pur.

Le « module » de contrôle des fonctions et d’alimentation se présente sous un design 100% MC Intosh avec des possibilités d’exploitation relativement étendues incluant une section phono pour toutes cellules MM et MC avec réglage fin de la capacitance et de la charge d’entrée, ainsi qu’un gain réglable par pas de 6 dB de 40 dB à 64 dB.

Quitte à faire dans le grandiose, le constructeur a opté pour un schéma double mono / symétrique intégral. Le module de préamplification du C12000 offre à la fois une sortie à tube à vide et une sortie à semi-conducteurs, vous permettant de décider lequel utiliser en fonction de la musique, des composants audio du reste de votre système audio domestique et de vos préférences sonores. Toutes les sorties sont pilotées par des amplificateurs discrets. Pour la sortie du tube à vide, 6 tubes alimentent la section du préamplificateur de haut niveau avec 2 tubes 12AT7 et un tube 12AX7A affectés à chacun des canaux gauche et droit. La sortie à semi-conducteurs se fait via un amplificateur opérationnel symétrique discret.

Que vous choisissiez le tube à vide ou la sortie à semi-conducteurs, l’étage phono utilise 4 tubes à vide 12AX7A, avec deux tubes utilisés par canal dans une configuration entièrement équilibrée qui intègre l’égalisation RIAA.

En outre la section audio pur, comporte une sortie casque en façade au format jack 6,35 en plus des incontournables 2 vu-mètres : MC Intosh a vraiment pensé à tout !

La face arrière du module de contrôle est impressionnante : 4 entrées Ligne RCA, 2 entrées Phono, 6 entrées Ligne symétriques XLR, 2 sorties Ligne symétrique XLR, 1 sortie Ligne RCA et 1 sortie fixe RCA pour relier un enregistreur analogique.

Caractéristiques techniques :

– Réponse en fréquences : 2 0Hz à 20 kHz (+0, -0.5dB) & 10 Hz à 100 kHz (+0, -3dB),
– Taux de distorsion Ligne : 0,005 %,
– Taux de distorsion Phono : 0,05 %,
Rapport signal / bruit Ligne : 107 dB,
Rapport signal / bruit phono MM : 83 dB,
Rapport signal / bruit phono MC : 79 dB
– Sensibilité phono MM : 5 à 10 mV,
– Sensibilité phono MC : 0,25 à 2,5 mV,
Gain phono MM : 40 à  46 dB,
Gain phono MC : 58 à 64 dB.

Curieusement, le constructeur ne donne aucun élément sur la sortie casque.

Evidemment, le tarif pourra en effrayer plus d’un, voir même faire l’objet de critiques de la part des sceptiques en matière de qualité audio : 20.000 € l’ensemble, avec possibilité d’acquérir chaque boîtier séparément au prix de 10.000 € pièce.

Lionel Schmitt

Site du constructeur :
https://www.mcintoshlabs.com