Après 2 années riches en nouveautés, la saga THORENS se poursuit…

 

 

TD 1500

 

Les années 2019 et 2020 ont été très fructueuses pour la marque Suisse THORENS qui s’est employée à renouveler toutes sa gamme de platines vinyles. THORENS a aussi co-développé deux cellules phono et affirmé son engagement pour un magnétophone à bobines libres créé par Ballfinger. Vous pourrez retrouver ces nouveautés : ICI, ICI,ICI, ICI et ICI.

2021 : 3 platines vinyles inédites viennent compléter l’impressionnant catalogue :

TD 1500 :  cette platine à entraînement par courroie est l’héritière de la mythique TD 150 de 1965. Reprenant cette étape historique cette année, la TD 1500 s’inscrit dans la tradition de son prédécesseur légendaire mais utilise les technologies du 21e siècle.

Tel le modèle d’origine, la TD 1500 est platine purement manuelle. Elle dispose d’un sous-châssis qui découple la platine et le support du bras de lecture du moteur et du châssis au moyen de trois ressorts coniques. Contrairement à la TD 150, ces ressorts peuvent être réglés par le haut à travers les trous correspondants dans le plateau, ce qui facilite beaucoup le réglage correct.

Le plateau qui pèse 1,4 kg et a une épaisseur de 22 mm, est en fonte d’aluminium avec un bord rectifié. Il tourne  sur un roulement en Delrin, ce qui garantit un fonctionnement extrêmement doux et silencieux. La vitesse du moteur à courant continu est surveillée électroniquement par un codeur incrémental et les écarts, par ex. causés par un système à balai, sont automatiquement corrigés.

La TD 1500 dispose de prises de sorties modulation au format XLR en plus de la paire habituelle de prises RCA, permettant ainsi un véritable fonctionnement symétrique avec une cellule MC adaptée.

L’alimentation est fournie au variateur par un bloc d’alimentation séparé 12 Volts. Le bras de lecture Thorens TP 150 nouvellement développé est similaire à celui installé sur la TD 124 DD. Il a une masse effective de 14 grammes, est réglable en hauteur et en azimut et est équipé d’un connecteur SME standard, de sorte que les coquilles peuvent facilement être changées ou montées d’autres cartouches.

L’anti-skating est réglé par un poids coulissant dans la base du bras, qui est ajusté sur un fil de nylon guidé sur un roulement en rubis. Cela garantit le fonctionnement le plus fluide possible. La force de contact est réglée classiquement sur le contrepoids gradué scindé en deux parties. Cela permet d’utiliser un large choix de cellules, de 6 à 30 grammes de poids.

Le constructeur livre sa platine équipée d’une cellule MM Ortofon 2M Bronze.

TD 403 DD

 

TD 403 DD : est une platine à entraînement direct à 2 vitesses 33,33 tr/m et 45 tr/m inspirée des autres platines de la série 400. Elle se distingue de la TD 402 par son plateau en fonte d’aluminium plus massif de 1,4 kg et de 22 mm d’épaisseur. Le bras TP 150 est identique à celui de la TD 1500 et TD 124 DD. La nouvelle venue bénéficie d’une alimentation séparée de 24 Volts. Le constructeur équipe sa platine d’une cellule MM Ortofon 2M Blue (testée ICI).

 

TD 102 A

 

TD 102 A est une platine plus simple à entraînement par courroie qui ouvre un tout nouveau chapitre dans le domaine des platines entièrement automatiques Thorens. Le mécanisme nouvellement développé de la TD 102 A garantit la résistance au frottement la plus faible possible de tous les composants mécaniques. L’unité est livrée avec un bras droit de lecture en carbone à système d’anti-skating de type magnétique, lui aussi tout nouveau incluant la cellule MM  AT VM 95 E d’Audio Technica. Cette platine de début de gamme  incorpore un module phono MM, débrayable. Cette platine à 2 vitesses 33,33 tr/m et 45 tr/m est munie d’un changement de vitesses électronique. L’alimentation 12 Volts se trouve dans un boîtier séparé.

Prix respectifs : TD 1500 : 2000 € – TD 403 DD : 1400 € – TD 102 A : 890 €.

La saga THORENS continue.

Lionel Schmitt

Site du constructeur :
https://www.thorens.com/en/