A la recherche de la simplicité

L’édito de Lionel Schmitt

A la recherche de la simplicité

Cela fait bien longtemps que certains constructeurs s’essayent à proposer un produit ” tout en un ”, et il faut avouer que peu ont réussi ce tour de force avec un résultat musical digne d’intérêt.
Pourtant, NAD a contribué à enfoncer ce clou, et de manière plus récente PRIMARE, mais on ne peut pas dire que cette perspective suscite de réelles convoitises jusqu’à ce que NAIM se jette à l’eau avec son modèle Uniti (voir news du mois de juin 2009), qui apporte des fonctionnalités supplémentaires. Alors que faut il penser de ce type de produit totalement intégré ?

Malgré l’apport qualitatif indéniable sur le plan musicalité qu’apportent les éléments totalement séparés, est-t-il totalement exclu de songer qu’un produit totalement intégré n’aurait pas sa place dans le monde de la haute fidélité ? Il semblerait que la réponse soit négative. En effet, bien conçus et bien réalisés les produits totalement intégrés peuvent prendre une place intéressante dans le monde audio.
Pour l’anecdote, j’ai encore en mémoire les prestations musicales du NAD L10 qui, associé à des enceintes de bonne qualité proposait alors une sonorité qui n’avait rien de ridicule en son temps. Par ailleurs, pour ceux qui manquent cruellement de place pour loger leur système audio, ce type de produit compact apportera sans aucun doute une réponse qui pourra réellement être satisfaisante. Enfin, le ” tout en un ” permet aussi une excellente convivialité et une simplicité d’exploitation qui ne sont pas à exclure dans le choix final.

En tout cas, quoique l’on en pense, l’idée est intéressante et il semblerait que NAIM avec le modèle Uniti ait largement dépassé le concept d’appareil destiné à servir de base à un second système audio. Naturellement, lors de la constitution de votre système hi-fi, il faudra juger des prestations musicales de ce type de produit, qui d’ailleurs ne court encore pas les rues, mais qui pourrait ouvrir des horizons nouveaux dans les prochaines années.

C’est sur cette réflexion que nous vous souhaitons d’agréables vacances, et des plus musicales qui soient.