WHARFEDALE Diamond 8.3

WHARFEDALE Diamond 8.3

Enceinte colonne 2 voies / 2 HP charge accordée

1 HP grave / médium 16.5 cm,
1 tweeter à dôme tissu 25 mm

Réponse en fréquence 40 Hz ~ 20 KHz

Impédance nominale 6 Ohms

Sensibilité 86 dB / 2.83 V/ 1m,
puisssance admissible 100 W max

Dimensions 81.5 cm * 27.8 cm * 22.3 cm

Origine : Grande-Bretagne

 Wharfedale diamond 8.3

ECOUTE

On peut lester le bas de la colonne (en ouvrant un bouchon plastique) par du sable, de façon à apporter (mais ce n’est pas une obligation) une masse de référence, amortie d’ailleurs, aux parois et aux HP .

C’est un petit « plus » assez fréquent, qui utilise l’espace perdu au fond de certaines colonnes : en effet, il n’est pas utile de dépasser le volume optimal prévu pour le HP de basses. On remplit alors le fond perdu (servant simplement de piédestal) avec du sable.


Les Diamond 8.3 sont directives dans le haut du spectre, aussi faut-il les orienter vers le point d’écoute pour un meilleur rendu des harmoniques et des transitoires. Sensibilité faible (ampli 80 à 100 w ?).


Le souffle des bandes analogiques ou de certaines émissions est un peu plus apparent mais l’équilibre et la définition sont au rendez-vous.

On pourrait trouver l’aigu un brin répétitif, si on pinaillait, mais le prix nous ramène sur terre.

Le piano est équilibré, bien que la première octave soit absente (assez logique, vu la taille, moyenne)

L’orchestre symphonique montre un très bon équilibre général. Evidemment, il n’est pas question d’atteindre les performances des « grandes enceintes » (en termes de de justesse tonale, de finesse dans le haut ou d’absence de coloration…), mais globalement, et compte tenu de son prix très abordable, le rapport qualité-prix est excellent.

Cotations : Dynamique subjective : 9 / 10

Définition : 9 / 10

Effet stéréo : 10 / 10

Cohérence d’ensemble : 10 / 10

Rapport qualité-prix : 10 / 10

 

Prix : 350 € / 2290 FF la paire (2002)

Audiophilefr.com