Toutes les raisons sont bonnes pour écouter de la musique

L’édito de Lionel

Toutes les raisons sont bonnes
pour écouter de la musique

 

Écouter de la musique est avant tout un plaisir que les audiophiles et mélomanes partagent. L’écouter dans de bonnes conditions permet en outre d’en apprécier la substance, mais aussi la prestation des interprètes, et créer de l’émotion.
Par ailleurs, certaines études ont démontré que la musique pouvait agir sur notre mental et aider à réduire l’anxiété, apaiser certaines douleurs et se motiver par exemple à faire du sport. La musique agit sur le système de « récompense » du cerveau et stimule la libération de dopamine dans le cerveau, d’où une sensation de plaisir. Alors… à vos vinyles, vos CD, vos playlists !

Il apparaît donc que la musique a toute sa place en santé ; ainsi, la musicothérapie, encadrée par un thérapeute formé, peut aider des patients qui souffrent de troubles psychologiques ou de graves maladies à se sentir mieux. Mais écouter de la musique tout simplement chez soi peut aussi apporter de nombreux autres bénéfices. En voici quelques un :

La musique est motivante et source de plaisir

La musique peut transmettre des émotions positives. Elle procure une sensation de plaisir en agissant sur le système dit de récompense, grâce aux neurones dopaminergiques qui libèrent de la dopamine dans le cerveau. Preuve que la musique adoucit les mœurs, une étude a montré que le fait d’écouter de la musique en voiture a un effet positif sur l’humeur des conducteurs.

La musique réduit le stress et l’anxiété

La musique aiderait à diminuer le rythme cardiaque élevé dû au stress, l’hypertension et les niveaux de cortisol, qui sont tous trois des marqueurs du stress. Par exemple, dans une autre étude parue en 2009, le lendemain d’une opération de chirurgie cardiaque, des patients ont écouté dans leur lit trente minutes de musique (en MP3) douce et relaxante ; d’autres se sont reposés dans leur lit pendant ce même laps de temps. Il a été constaté une différence significative du niveau de cortisol entre les deux groupes après ces deux tests de trente minutes : 484,4 mmol/L avec la musique et 618,8 mmol/L. Dans une autre étude complémentaire, la musique s’avérait même plus efficace qu’un anxiolytique pour réduire les phénomènes d’anxiété de toutes natures.

La musique aide à atténuer la douleur

Des patients souffrant de fibromyalgie ont écouté de la musique une fois par jour pendant quatre semaines. Par rapport à un groupe témoin, ceux qui écoutaient de la musique disaient ressentir moins de douleur.

La musique favorise la mémoire et les fonctions cognitives

Comme la musique favorise la motivation, elle peut aussi aider à l’apprentissage. Dans une étude de 2014, des étudiants qui apprenaient une langue étrangère, tels que le hongrois par exemple, devaient parler ou chanter des phrases dans cette langue. Le groupe qui chantait se rappelait mieux des phrases. Comme la musique et le chant ont des effets positifs sur l’humeur et la mémoire, un programme de musicothérapie, Music and Memory, a été imaginé pour les patients atteints de démence comme Alzheimer.

La musique aide à faire du sport

Dans une étude britannique, les participants devaient écouter de la musique en marchant sur un tapis d’entraînement, jusqu’à épuisement. Par rapport à des personnes qui n’écoutaient pas de musique, ceux qui faisaient cet exercice en musique apparaissaient plus endurants. La musique agissait peut-être sur la motivation. Une autre hypothèse est que la musique nous distrait et nous évite de penser à l’effort. C’est ce que suggère un test réalisé avec un groupe de jeunes qui s’entraînaient sur un tapis : le fait d’être distraits par la musique leur permettait alors de courir plus longtemps. En ce qui concerne le sport, l’endurance est meilleure en musique.

Finalement, au delà de notre passion pour la « belle écoute », il y a réellement un bénéfice à écouter de la musique; ne passons pas à côté !