THULE CD 150B DIGIT II

THULE CD 150B – DIGIT II

Origine : Danemark
Bande passante : 20 à 20000 Hz
Distorsion : < 0,003% à 0 db , < 0,4% à – 60 db
Rapport signal/bruit : > 96 db
Conversion : 24 bits / 192 kHz

thule-cd-150-1

Le lecteur CD 150 B n’est pas un nouveau produit à proprement parler. En effet, ce modèle existe depuis 1996, et a déjà subi des améliorations techniques sensibles.
La version présentée ici se voit dotée d’un module interne baptisé DIGIT II. L’acquéreur potentiel pourra faire le choix de la version de base, puis par la suite faire évoluer son produit vers le modèle DIGIT II, ou adopter directement la version la plus sophistiquée. Mieux, les premiers possesseurs de CD 150 pourront bénéficier également de cette mise à niveau et ce malgré le changement de mécanique qu’ a subi ce lecteur au cours des années.
Nous avons donc affaire à un lecteur de CD évolutif, comme le propose CAIRN et YBA entre autres. Cette approche me convient parfaitement.

La présentation extérieure n’appelle aucun commentaire : la face avant ne comprend que le tiroir de chargement du disque et son inséparable touche d’éjection, plus une fenêtre de lecture des informations de couleur rouge. La totalité des fonctions est confiée à une gentille petite télécommande, qui a défaut d’être jolie, s’avère être pratique. L’arrière du coffret est également très sobre : 2 fiches de sorties asymétrique au format Cinch, doublées par une paire de fiches XLR en mode symétrique ( quelque soit la version proposée ), une sortie numérique Cinch, ainsi que la fiche secteur complètent cette face arrière dépouillée. La présentation et la qualité de fabrication sont remarquables. A l’intérieur : une petite carte rassemble l’alimentation; la mécanique Sony, et enfin une autre carte qui comprend l’étage de conversion, l’horloge, et les étages opérationnelles. Pour passer de la version de base à la version DIGIT II, il suffit tout simplement de changer cette carte !
Cette carte en mode DIGIT, appelée  » réformateur  » fait passer l’appareil de 24 bits – 96 kHz en 24 bits – 192 kHz, afin de  »doper  » la conversion, et éliminer de façon significative l’effet de jitter et ceci grâce à 4 convertisseurs Burr Brown PCM 1738 fonctionnant en mode double différentiel. Le signal du CD codé 16 bits – 44 kHz est converti en un signal à très haute fréquences fondé sur une interpolation des 64 derniers échantillons, puis filtré et reformaté au niveau de sortie 192 kHz avec sa résolution 24 bits.
Cette technique, quelque peu compliquée je vous l’accorde, permet un accroissement de la dynamique de 4 à 5 dB. L’absence théorique de jitter, ainsi qu’un filtrage modéré ( bruits haute fréquences sont placés au delà de 192 kHz) permettent d’obtenir un message sonore plus précis et plus clair.

 

ECOUTE 

Le CD 150 DIGIT II est loin de décevoir. Pour ceux qui aiment une musique vive ou vivante, ce lecteur saura les combler. Les notes sont soutenues, et les phrases musicales particulièrement marquées. Toutefois, il n’y a pas de traces particulières d’agressivité ou de dureté sur les fréquences sensibles, comme les aigus.
Le CD 150 DIGIT fait plus preuve d’énergie et de rapidité que de fluidité à vrai dire. La transparence générale est plus grande, ainsi les instruments solistes sonnent de façon franche et sans bavure.
N’allez pas croire non plus que la musique est aseptisée, mais je crois que ce lecteur mettra vraiment en avant les instruments ou les voix solistes : les tambours des percussions, les attaques d’un violon ou d’un guitare sèche ressortent à merveille, parfois un peu au détriment du reste de la formation orchestrale. Globalement, ce lecteur offre beaucoup de volume et une superbe étoffe sonore.
Attention toutefois au mariage avec les autres éléments ( ampli, enceintes, et câbles ).
Enfin pour les audiophiles que le prix affolerait, sachez que la version de base constitue un excellent investissement, et demeure hautement musical.

Cotations : Dynamique subjective : 10 / 10
Définition : 10 / 10
Effet stéréo : 10 / 10
Cohérence des registres : 9 / 10
Rapport qualité – prix : 10 / 10

 

version de base : 1220 € / environ 8000 FF (2002)
module digit II : 750 € / environ 4920 FF (2002) 

Lionel Schmitt