Thesis : voici le nom de la nouvelle enceinte signée P.E. LEON

PEL log

 

thesis3

THESIS

 

THESIS, c’est le nom de la nouvelle enceinte colonne signée Pierre-Etienne LEON. Un nom qui en dit long sur le concept, l’approche globale, la philosophie qui s’inspirent en musique du « temps frappé de la mesure » et d’une thèse autour du concept de la l’INTEGRALE.

Cette enceinte acoustique est une 3 voie / 4 haut-parleurs qui associe le principe de charge acoustique : autorégulation acoustique et double Cross Flow (exclusivité PE LEON).

Thesis1

Cette nouvelle mouture vient remplacer la MAESTRAL. Le concepteur de préciser que ce modèle s’inspire largement de l’INTEGRALE.

Par ailleurs, L’ALYCASTRE se rapproche tellement de la MAESTRAL qu’il aura fallut à Pierre-Etienne LEON un peu plus d’un an pour travailler sur un nouveau projet plus ambitieux, et repartir d’une page (presque) blanche.
Il n’était pas question de modifier la MAESTRAL, mais au contraire de décliner une version plus « compacte » de la grande INTEGRALE  sans pour autant sacrifier la qualité des composants utilisés sur cette nouvelle enceinte.

Le projet était ambitieux, et le concept repose sur le couplage d’une première enceinte située sur la partie haute de l’ébénisterie équipée de deux haut-parleurs visibles en façade avec une deuxième enceinte interne dont le haut-parleur dédié n’est donc pas visible.

Cette première enceinte utilisant le principe Cross Flow est composée de deux cavités couplées acoustiquement (avec parois non parallèles et renforts internes). Cette première enceinte communique avec une autre enceinte interne utilisant un seul haut- parleur qui émet vers la première enceinte et également vers un deuxième volume utilisant également le principe Cross Flow (avec parois non parallèles et renforts internes)  constitué par  l’accord de deux cavités couplées acoustiquement situées dans la partie inférieure de l’ébénisterie et débouchant sur un évent d’accord en façade. Un autre évent situé à l’arrière en haut de l’enceinte sert de filtre acoustique en régulant le rapport pression/fréquence.

Ce dispositif  par son action acoustique régularise le couplage des membranes avec l’air (équilibre des pressions internes et externes), jugule les effets d’ondes stationnaires internes annulant ainsi les défauts qui auraient pu provenir du coffret (colorations indésirables et distorsions) et permet d’obtenir une réponse extrêmement étendue avec une excellent lisibilité et une très belle linéarité sans effet de compression sur l’ensemble du spectre sonore.

thesis2

Les choix techniques originaux liés à la qualité extrême des composants utilisés font de THESIS  un reproducteur sonore d’une très grande précision restituant l’intégralité d’un message musical avec une remarquable richesse harmonique.

Son fonctionnement remarquable en régime transitoire lui confère un comportement dynamique très rapide et spontané.

L’ébénisterie de THESIS fabriquée en France,  réalisée en MDF de très haute densité est assemblé avec des panneaux d’épaisseurs différentes selon leur localisation à l’intérieur du coffret. Le panneau avant de 55 mm présente une géométrie de forme fuyante progressive afin d’annuler les effets de bords et parfaire la répartition dans l’espace.

Le coffret est solidaire d’un socle lourd constitué de deux éléments dont les matériaux, la masse, la géométrie et l’équipement ont été dictés par des critères mécaniques très précis.

Ce travail de très haute qualité a été confié à une entreprise française spécialisée dans les meubles audio de technologie avancée.

Les haut-parleurs  de 16 cm situés en façade sont équipés de membranes en fibres de papyrus Egyptien  avec adjonction d’un polymère, celles-ci sont acoustiquement neutres et très légères. Ces haut-parleurs sont équipés d’un circuit magnétique en néodyme ultra puissant mettant en mouvement une bobine mobile de 36 mm montée sur support  en fibre de verre non conducteur afin de limiter l’amortissement. Le noyau est équipé d’une bague en cuivre qui limite la création de courant induit dans les pièces polaires (courant de Foucault). Ce principe diminue la distorsion harmonique de façon importante.

Le haut-parleur interne de 19 cm dédié aux fréquences basses est équipé du même matériau pour la membrane que les haut-parleurs en façade. Le champ magnétique est obtenu à partir d’un aimant néodyme très puissant et d’une bobine mobile de 39 mm de diamètre également sur support non conducteur en fibre de verre.

Le tweeter de THESIS  (optimisé par un découplage  mécanique du support) est simplement exceptionnel. Sa réponse en fréquences est très étendue et linéaire mais surtout avec un taux de distorsion harmonique remarquablement faible et une capacité dynamique capable de suivre le rythme des autres haut-parleurs qui constituent THESIS. La membrane en béryllium de ce tweeter insensible aux variations de température et d’hygrométrie  permet d’avoir des performances constantes. Ce tweeter possède deux cavités de compression accordées  afin d’augmenter sa capacité dynamique. Un aimant néodyme très puissant ainsi qu’une chambre arrière a amortissement optimisé et non réfléchissante en matériau amagnétique viennent compléter la structure.

Thesis socle

Sous le socle avant un cône principal sert de point majeur de contact. Ce cône couplé avec les deux pointes arrière définissent la zone d’écoulement de vibrations et assure une référence mécanique optimale afin d’obtenir le meilleur couplage mécanique avec la pièce d’écoute.

Les pointes latérales sous le socle avant servent de système anti basculement et ne doivent pas être en contact avec le sol. Le réglage très précis des pointes arrières et anti basculement s’effectue très aisément par une molette.

Le filtre électrique à déphasage minimum est comme sur tous nos modèles à couplage direct sans circuit imprimé. Ce filtre  par son schéma et l’excellence de ses composants, n’altère en rien le signal.

Les composants en effet ont été choisis pour leurs performances techniques bien sûr, mais essentiellement pour leur apport en termes de musicalité et les accords entre eux, tout cela après une longue série de tests mesures/écoutes. Selfs a ruban de cuivre isolé dans de la cire minérale, condensateurs de nouvelle technologie, résistances non inductives blindées  Tous les composants avant assemblage sont mesurés et appariés afin d’obtenir des valeurs exactes et donc une symétrie parfaite entre les deux enceintes.

Le filtre est relié directement à des connecteurs reconnus et validés pour leurs qualités mécaniques et électriques. Les bornes de ces connecteurs acceptent les fourches et les fiches bananes.

Caractéristique techniques :

 – Sensibilité : 91 dB 2.83 volts/1m,
– Impédance nominale : 8 ohms,
– Réponse en fréquences : 30 Hz / 26000 Hz,
– Dimensions  : H x 1260 mm / L x 220 mm / P x 380 mm,
– Poids : 45 Kg.

PE leon

Le concepteur démarre prochainement une tournée pour présenter cette nouvelle enceinte acoustique commercialisée à 13000 euros.

Lionel Schmitt
(source PE Léon)

savoir_plus

Site du concepteur :
http://pe-leon.com/