Sélection vinyle & CD décembre 2018

Sélection vinyle & CD décembre 2018

Par Lionel SCHMITT

• Divertissement
« Cinéma »
Renaud Capuçon
(Cd & disque vinyle)

Un rêve d’enfant ? sans aucun doute ! Le violoniste Renaud Capuçon a laissé quelques instants son « habit » d’artiste classique pour explorer un genre qu’il affectionne depuis sa tendre enfance : le répertoire des musiques de films; celles qui ont marqué sa vie.

Le répertoire est minutieusement choisi et l’artiste reprend celui des plus grands auteurs qui ont marqué l’histoire du cinéma, avec des thèmes à consonance romantique. Toujours en quête de perfection, Renaud Capuçon s’emploie à faire chanter son violon pour renforcer l’âme de chacun des extraits choisis.

Les arrangements revus sont d’excellente facture et je dois dire que la direction de l’orchestre philharmonique de Bruxelles sous la « dictée » de Stéphane Denève se révèle d’une excellence rare.

Bien plus qu’un simple divertissement, Renaud Capuçon sait toucher au coeur les amateurs du genre, d’autant que la prise de son est absolument parfaite. Ce disque en version vinyle, CD, ou dématérialisée est hautement recommandable.

« Confetti »
Quincy Jones & Eddie Barclay
(disque vinyle)

Ringard, hors du temps, des modes, voici une ré-édition qui m’a interpellé tant elle me semble insolite et finalement très marginale. Il était de notoriété publique que Quincy Jones & Eddie Barclay aient, dans un lointain passé, collaboré. Mais de là à refaire surface, de surcroît en format vinyle, il y a de quoi en épater plus d’un, dont moi.

Le résultat et cette redécouverte sont étonnants à mon avis : ils méritent un coup de projecteur. Evidemment, les airs sélectionnés appartiennent au passé, les arrangement des années 60 ne correspondent plus réellement à la musique contemporaine. Peu importe, le pressage et la prise de son, impeccablement réalisés, nous replongent dans une époque certes révolue mais pleine de tendresse, pleine de vie, remplie d’authenticité. Si vous ne connaissez pas, alors écoutez !