Sélection CD mai 2017

Sélection CD mai 2017

Par Lionel SCHMITT

• Musique classique

 

STEREO CONCERT SERIES
Coffret 40 CD Decca Phase 4
(1964-1977)

Decca phase 4-1

Dirigée par le New Yorkais Tony D’Amato, la série Phase 4 de chez DECCA compte plus de 400 albums (tous styles confondus) dont 200 enregistrements classiques avec comme chefs d’orchestres quelques « pointures » que nous retrouvons dans ce coffret qui comporte 40 CD ré-édités depuis 2014.

Rappelons que la série Phase 4 était un label spécialement conçu pour mettre en valeur les qualités de la stéréophonie naissante, en élargissant la portée et le spectre du son, offrant ainsi des albums d’une instantanéité, d’une clarté d’instrumentation et d’une étendue de dynamique maximales. Decca célèbre aujourd’hui un chapitre unique de sa propre histoire et de celle de la prise de son, en publiant ce coffret de 40 CD, dont 11 albums font l’objet d’une première parution internationale en format CD.

Decca phase 4-2

Nous retrouverons de grandes « pages célèbres » de la musique classique sous la direction de chefs prestigieux tels que Antal Dorati, Charles Münch, Lorin Maazel, Leopold Stokowski, Miklos Rosza, et bien d’autres. Le répertoire est vaste et s’étend jusqu’à certaines musiques de films dont certaines illustrent des films de Hitchcock sous la baguette de Bernard Hermann.

Quand à la prise de son, inutile de vous préciser qu’elle a été réalisée avec un soin extrême grâce à la technologie “Phase 4″ qui a marqué les années 60 / 70. Très innovante en son temps, cette technique utilisait une console console du mixage son disposant de 20 canaux différents permettant de multiplier les micros révélant les détails de l’orchestration, une nouvelle conception de l’espace sonore aussi se précise, qui permettait et permet toujours à l’auditeur de (re)découvrir les œuvres avec une richesse d’informations plus fine et plus variée. Ces enregistrements n’ont réellement pas à rougir des prises de sons actuelles et certains d’entre eux me servent de tests pour mes bancs d’essais.

Vous trouverez de nombreux détails ICI sur cette ré-édition qui inclut en outre un livret comportant le témoignage des ingénieurs du son, des producteurs DECCA, des anecdotes variées sur les sessions d’enregistrements et sur les chefs d’orchestres et artistes qui y ont participé (124 pages, en anglais uniquement).

Ce coffret est réellement une aubaine pour ceux qui apprécient la musique classique, les « grandes interprétations, et les moments d’émotions intenses.