Sélection mai 2016

Sélection SACD et VINYLES mai 2016

Par Lionel SCHMITT

Musique classique

 

PASSION SELON SAINT JEAN
Jean-Sébastien BACH
Direction : René Jacobs

JS-BACH

René Jacobs nous offre par ce SACD une oeuvre remarquable signée Jean-Sébastien BACH : une forme d’équilibre admirablement retranscrite entre subjectivité et objectivité, entre sensibilité et pensée. L’émotion est à son comble grâce à une réalisation musicale est à la hauteur du travail intellectuel, mais aussi grâce à une prise de son exceptionnelle. Ce SACD est à prendre comme référence pour tester les meilleurs systèmes audio.

.

RUSSIAN DANCES
Tchaïkovski – Glazounov – Chostakovitch – Stravinski
Orchestre de la Suisse Romande
Direction : Kazuki Yamada

Russian dances

Voici un SACD qui regroupe les grandes oeuvres de ballet des plus grands compositeurs russes. Sous la direction de Kazuki Yamada, ces grands moments de la musique classique prennent une dimension artistique emprunte d’une grande fraîcheur et d’une remise au goût du jour savoureuses. La prise de son est remarquable et n’appelle que des éloges.

.

SYMPHONIES N° 7 et 8
Anton Dvorak
Orchestre symphonique de Houston
Direction : Andres Orozco-Estrada

Dvorak

Anton DVORAK vu par Andres Orozco-Estrada représente quelque chose ! Ces symphonies sont magistralement « mises en scène » par une main de maître. On se fait plaisir à écouter ces oeuvres pleines de vie et de grâce. La version SACD donne encore plus de crédibilité à ces interprétations formidablement orchestrées. Voici d’excellents moments à passer en compagnie de DVORAK.

.

Musique récréative

 

BREAKFIST at TIFFANY’S
Henry Mancini

Mancini

Parmi les ré éditions d’albums vinyles, celles du compositeur de musiques de films Henry Mancini ne sont pas rares avec un pressage 180g. On retrouve ici certaines grandes pages musicales qui ont fait date dans la carrière du compositeur. Ce disque est réellement très agréable à écouter, bien enregistré, bien mixé, bien pressé et donne réellement envie de s’intéresser aux platines vinyles et cellules de haut de gamme. A consommer sans modération.