Sélection juin 2016

Sélection CD, VINYLES, DEMATERIALISE juin 2016

Par Omega & Lionel SCHMITT

Musique classique

LES ORPHELINES de VENISE
Antonio VIVALDI
Par Les Cris de Paris

Vivaldi venise

Omega souhaitait nous faire part de la sortie récente d’un album consacré à Vivaldi avec les archi connus Gloria / Magnificat, mais aussi quelques autres œuvres moins courantes mais non moins ravissantes.
Il s’agit d’un album en format dématérialisé http://www.qobuz.com/fr-fr/album/vivaldi-les-orphelines-de-venise-les-cris-de-paris-geoffroy-jourdain/3760135100477#item

Outre la qualité artistique, ma foi intéressante et « touchante » mais rien d’exceptionnel non plus a priori, l’intérêt de l’album réside dans la qualité de l’enregistrement.

Probablement réalisé de manière simple et naturelle, celui-ci restitue tout ce qui fait le plaisir d’un audiophile : transparence, subtilités, dynamique, acoustique/ambiance, scène sonore… De belles basses nuancées, des voix limpides, des aigus ciselés mais doux, un clavecin délicieux…

Sans doute intéressant pour tester le matériel, et bien sûr chatouiller la glande pinéale dont la stimulation par les sons (musicaux, singulièrement) des langues dites « mortes », le latin notamment mais pas seulement, tend (tendait…) à élever la conscience.
Pour l’anecdote, il est à noter d’ailleurs que la représentation symbolique stylisée de la dite glande, la pomme de pin, orne la quasi-totalité du premier pilier des rampes et montées d’escaliers : notion symbolique de montée, d’élévation.

MOZART
vu par Richard Galliano

Galliano mozart

Accordéoniste confirmé, Richard Galliano nous avait déjà surpris lorsqu’il s’était mis à appréhender les répertoires de musique classique, notamment Vivaldi et Bach. Avec ce nouvel album fraîchement paru et consacré à Mozart, l’artiste nous montre une fois encore que son instrument de musique « populaire » ne fait nullement figure de pauvre au sein d’un répertoire classique de haut niveau. Il faut en effet une sacrée dose d’audace pour oser s’attaquer aux grands noms de l’histoire de la musique classique. Non seulement Richard Galliano l’a fait, mais il a su, une fois de plus, s’entourer d’artistes de talent pour sortir des sentiers battus. L’accordéon remplace tour à tour la flute traversière, la clarinette, le piano.
La résultat ne manque pas d’originalité et n’a pas à rougir des compositions et arrangements originaux. On aime ou on aime pas, mais le résultat est étonnant.

Jazz

BLUES and BALLADS
Brad Meldhau Trio

Blues and ballads

Trio de jazz pur jus, l’ensemble de Brad Mehldau a beaucoup de choses à raconter. Edité en CD ou vinyle, on savourera les compositions originales aux arrangements pour le moins dépouillés mais non dépourvues d’intérêt. Si le rythme est un peu lent, on appréciera les superbes prestations au piano d’une rare beauté et fort bien mises en valeur par une prise de son immaculée. Il est recommandé d’utiliser cet album pour tester les meilleurs systèmes audio.

MUSIC FOR A WHILE
Improvisations on Purcell
Cristina Pluhar

purcell

Les puristes crieront « au scandale » en entendant comment a été traitée l’œuvre d’Henry Purcell dont on ne reconnaît à vrai dire pas grand chose. Pour ma part, j’ai laissé de côté mes préjugés et j’ai réellement apprécié cette « révision » de certaines œuvres chantées par Cristina Pluhar. J’ai apprécié le sens profond d’une vision réellement novatrice et le travail de recherche qui y est attaché. Les orchestrations empruntes de jazz sont particulièrement soignées et la prise de son est de bonne qualité. Ce « cocktail musical » est frais, savoureux, innovant. A découvrir.

TEA FOR TWO – CHA CHAS
Tommy Dorsey

tommy dorsey

Comme j’aime bien de temps à autre exhumer quelques trucs un peu décalés, j’ai repéré cet album de Tommy Dorsey qui allie jazz et rythmes latino américains; lesquel ne manquent pas d’allure. Nous sommes dans la pure tradition de ce qui se pratiquait dans les années 60-70 en matière d’arrangements musicaux.
S’il n’y a pas réellement d’originalité à la clef, ce CD se laisse écouter et les enregistrements ne semblent pas avoir subit l’outrage du temps. Le style et la prise de son vintage donnent à cet album une certaine valeur musicale qui ravira les nostalgiques d’une époque musicale révolue.