Sélection février 2017

Sélection CD, vinyle février 2017

Par Lionel SCHMITT

• Musique classique

 

CAMILLE & JULIE BERTHOLLET

(Compact Disc)

Camille et Julie Berthollet

La découverte du premier album de Camille Berthollet fut pour moi une véritable révélation, au point qu’il me sert de référence pour tester les produits audio. Cette jeune artiste avait été dévoilée comme étant une virtuose du violon. Ce que je savais moins est qu’elle était aussi « adroite » en jouant du violoncelle – ce que je découvre à l’écoute de ce second album qu’elle « signe » avec sa soeur Julie qui, elle aussi, joue admirablement du violon. La magie s’opère à l’écoute de cet album magistralement orchestré : les deux soeurs s’appuient sur l’Orchestre Philharmonique de Monté Carlo, et le concours de Thomas Dutronc à la guitare dans Yeux Noirs. Les interprétations sont savoureuses et parfois les deux musiciennes laissent libre cours à une mise en scène personnelle qui montrent leur complémentarité et un immense talent.
Ce disque est largement conseillé – le meilleur de cette sélection – d’autant que la prise de son est absolument irréprochable.

• Jazz & guitare

 

GENERATION GUITARE
Jean-Pierre Danel & Jean-Félix Lalanne

(Compact Disc)

Génération guitare

40 titres réunis en 2 CD reprenant des « standards » de la guitare…ou pas mis en musique de façon à leur redonner un coup de jeune. Le très classique alterne avec des interprétations plus personnels et plus contemporaines qui montrent la maîtrise de la guitare de Jean-Félix Lalanne et de son compère Jean-Pierre Danel.  Beaucoup d’énergie et un grand talent émane de ces extraits choisis avec minutie dont Apache qui marqua jadis la carrière des Shadows et quelques airs latino américains ou de jazz bien agréables font plaisir à ré entendre. La prise de son n’est malheureusement pas toujours au « top » mais qu’importe, un grand bravo pour ce choix des extraits et leur interprétation qualitative.

• Jazz in Paris

 

ET VOILA !
Eddie Barclay & Quincy Jones

(Compact Disc)

Eddie barcaly-Quincy Jones

Dans la série « Jazz In Paris », l’éditeur a exhumé un album que l’on croyait passé à la postérité et qui, pourtant, avait déjà fait l’objet d’une ré-édition il y a une vingtaine d’années. Le jazzman Quincy Jones s’était entouré de l’orchestre d’Eddie Barclay – une rencontre bien improbable, le parcours musical de chacun d’eux étant différent. Le choix des thèmes et leurs arrangements relèvent davantage de la musique de variété « légère », mais le résultat final est plus qu’intéressant car on relève l’emprunte musicale de Quincy Jones des débuts. L’emprunte « jazz » n’a, ma foi, rien de décalé – il faut juste se replonger dans un contexte musical des années 50 / 60. La prise de son et le re-mixage de qualité s’affranchissent totalement des outrages du temps. A recommander aux aficionados de Quincy Jones et d’Eddie Barclay.

• Musique latino américaine

 

SECRET LOVE
EDorothy Ashby

(Disque vinyle)

Secret Love

Harpe paraguayene et rythmique dépouillée : ce cocktail latino américain instrumental  frais  reprend un répertoire aussi divers que varié : très original et bien amené. La prise de son qualitative et le pressage vinyle apportent aussi une valeur ajoutée sympathique et des couleurs musicales fort bien amenées, même l’approche est tombée, il faut le reconnaître, un peu en désuétude. Ce disque vinyle permettra de faire ou refaire connaissance avec un style revu et corrigé par Dorothy Ashby du style latino-américain ou sud américain très en vogue dans les années 60 / 70.