PRIMARE A 20 MK II

PRIMARE A 20 MK II

Origine : Danemark
Ampli-préampli intégré à transistors
Puissance : 2 x 70 W sous 8 ohms – 2 x 110 W sous 4 ohms
Bande passante : 10 hz à 100 khz
Rapport signal bruit général : 98 db
Distorsion : < 0,08%
4 entrées haut niveau
1 sortie magnétophone (sans boucle monitoring)
1 sortie amplificateur

Primare a20mk2

Vive la vie ! c’est la reflexion qui me vient immédiatement à l’esprit lorsque l’on parle d’une electronique PRIMARE. Encore un nouvel intégré ? non. Le A 20 est déjà un modèle ancien, mais il est proposé ici dans une version dite MK 2 survitaminée.
Pour qui connaît la gamme, il se situe entre le A 10 (voir ci-dessus) et le A 30. La version présentée est une évolution du A 20 d’origine sensée apporter un  » plus  » sur le plan musical.
 

Pour la présentation, le A 20 est l’exemple même de la sobriété, de la simplicité, de la fonctionnalité, mais aussi de la robustesse, et pourquoi ne pas le dire…de la beauté. La face avant en aluminium brossé noir comporte le réglage de gain, quatre touches pour la selection des entrées haut niveau, une touche standby, et un afficheur indiquant le niveau sonore et la source en cours d’utilisation.

Le potentiomètre est de type numérique. Une télécommande livrée d’origine facilitera la vie aux audiophiles désireux de se consacrer uniquement à la musique.
A l’arriere la sobriété est également de mise. Seule une prise RCA supplémentaire offre la possibilité de connecter un amplificateur de puissance supplémentaire, afin d’utiliser le A 20 comme seul préampli. Si les borniers HP sont de belle facture et permettent tout type de branchement ( fourches, fils nus, bananes ), on pourra peut être regretter que le reste des prises n’ait pas été traités de la même façon. Le schéma electronique fait appel à une structure double mono totale, avec deux transformateurs toroïdaux séparés. La construction d’ensemble est du reste très simple, mais très sérieusement exécutée – les composants utilisés sont de premier choix. A titre d’exemple, les 4 condensateurs de filtrage de marque ELNA totalisent une capacité de 40.000 microfarads.

ECOUTE

Les pays Scandinaves ont un climat bien souvent froid, on comprendra pourquoi les electroniques produits dans ces pays dégagent tant de chaleur musicale, j’irais même jusqu’à dire de chaleur humaine. Sonorité chaude ne signifie nullement absence d’aigus ou rondeur dans le grave. Au contraire le l’aigu est fin et ciselé, le médium est naturel et fluide, et le grave a un  » coffre  » du tonnerre.
L’ensemble du message s’avère puissant, mais rigoureux dans les timbres et dans l’organisation de la musique elle même. Jamais cet intégré ne sombre dans des travers musicaux. Ce qui frappe particulièrement l’auditeur est l’étendue de la scène sonore due à la configuration double mono. Sans contestation possible, cette version MK 2 apporte un gain en puissance et en  » spatialisation  » du message sonore.

Au chapitre des regrets, on aurait apprécié une entrée supplémentaire, une boucle monitoring, un réglage de balance.

Cotations : Dynamique subjective : 8 / 10
Définition : 8 / 10
Effet stéréo : 8 /10
Cohérence d’ensemble : 8 /10
Rapport qualité-prix : 10 /10

 

Prix : 1218 €  (2002)

 

Essai transmis par 
Lionel Schmitt