MISSION M 780

MISSION M 780

Origine : Grande Bretagne
Enceinte 2 voies / 2 hp – bass-reflex
Rendement : 87 db / 1w / 1m
Impédance nominale : 8 ohms
Puissance admissible : de 50 à 150 watts
Réponse en fréquence : 65 hz – 20 khz
Dimensions : ( H x L x P ) 28 x 165 x 26

mission-m780

 

Selon MISSION, les systèmes d’enceintes acoustiques actuels doivent se conjuguer avec une variété toujours plus large de demandes.

De par sa taille réduite, la 780 appartient à la catégorie des enceintes de bibliothèque. Mais la marque a placé la barre haut en offrant à son modèle une qualité de fabrication et de présentation générale de fort bon niveau.
Cette enceinte est une 2 voie type bass-reflex. Son tweeter est un modèle à dôme souple de 25mm composé de microfibres; son haut parleur de médium/grave d’un diamètre de 130mm fait appel à une fibre de verre composite. A noter que cette enceinte est blindée magnétiquement, et propose 2 paires de bornes plaqués or, permettant le bi-câblage ou le le cas échéant la bi-amplification passive.

MISSION, qui a la réputation d’introduire des technologies et des techniques d’ingénierie nouvelles, dans des conceptions avancées, a répondu à ce challenge avec la série M70, et la série M78 dont la 780 qui fait l’objet du présent banc d’essai.

ECOUTE 

Les conditions d’écoute sont un peu particulières, dans la mesure ou je n’ai pas découvert ces enceintes dans les conditions habituelles, c’est à dire dans un auditorium spécialisé et avec des électroniques de haut niveau.
C’est donc en me rendant dans une grande surface dite  » spécialisée  » ( spécialisée en quoi d’ailleurs, on se le demande ! ) et dont je tairai le nom, que mon attention a été attirée. En effet, dans le stand supposé Haute Fidélité, fonctionnait un système composé d’un NAD C300 ( voir essai page amplis ) et un lecteur PHILIPS 723.

J‘ai écouté ce système quelques minutes. Mon opinion était faite : ces enceintes ont un pouvoir de séduction phénoménal.
L’équilibre général est très bien respecté. Le registre aigu se montre généreux, sans être envahissant ou agressif, et est très précis. Le registre grave tient particulièrement bien la route, surtout par rapport à la taille de l’enceinte, sans aucune boursouflure.
Malgré les conditions précaires d’écoute ( brouhahas incessants d’un samedi après midi ), j’ai pu néanmoins distinguer certaines subtilités dans le rendu sonore : sur le morceau  » Mademoiselle » du disque << Chambre Avec Vue >> de Henri Salvador, la voie du chanteur est saisissante par sa présence et sa chaleur humaine, les choeurs sont d’un réalisme étonnant, les claquements de doigts des interprètes sont tels qu’on les devine à proximité !
En résumé cette petite enceinte s’avère délicieuse et savoureuse à souhait. Je l’associerais volontiers avec l’ampli ATOLL IN 50 ( essai page ampli ) et ATOLL CD 50 ou 80.
Et pour ceux qui désirent aller un peu plus loin dans le volume sonore, sachez que cette géniale 780 a une soeur de lait : la 781, dont vous trouverez les caractéristiques dans ces mêmes pages.

 

Cotations : Dynamique subjective : 8 / 10
Définition : 7,5 / 10
Image stéréo : 9 / 10
Cohérence d’ensemble : 10 / 10
Rapport qualité – prix : 10 / 10

 

Prix : 600 € / approximativement 3935 FF (2002)

 

Essai transmis par :
Lionel Schmitt