MC INTOSH MT2 : « l’émeraude » des platines vinyles

Platine vinyle MT2

 

Le constructeur Américain MC INTOSH se « déchaîne ». Plusieurs fois par an, la marque dévoile une nouveauté. Des amplificateurs à tubes, en passant par les lecteurs CD, jusqu’aux Dac, « tout en un », le catalogue s’étoffe et ne manque pas de nous surprendre.

Cette fois, c’est une platine vinyle de haut de gamme qui vient rejoindre les rangs des références existantes. La MT2 adopte bien entendu la présentation MC INTOSH bien connue, mais « joue » davantage sur la finesse de présentation avec un châssis moins « massif » que les MT 10 et MT5.

Le socle de la MT2 est un aggloméré de MDF laqué noir d’un très bel effet qui garantit une excellente rigidité d’ensemble. Les vibrations de tous ordres seront totalement filtrés et n’apporteront aucune nuisance et autre perturbation qui auraient une mauvaise influence sur le « rendu sonore ». Pour donner un aspect esthétique unique et accroître l’amortissement général, ce socle reçoit deux plaques en acrylique : une sur le dessus et une  au milieu. Elles contribuent à absorber les vibrations indésirables.

Le plateau noir usiné avec une précision redoutable a été taillé dans un bloc d’aluminium. Il repose sur un contre-plateau aluminium. En son centre, est serti un axe en acier trempé qui repose sur un puits en bronze fritté.

Ce plateau est entrainé par une courroie en polyoxyméthylène de forte largeur qui prend ses marques sur un moteur à courant continu découplé du socle. L’alimentation, stabilisée en tension, est « déportée » immunisant ainsi la lecture de toute interférence mécanique. Ce moteur autorise les vitesses de 33,33 tr/m et 45 tr/m.

Le bras de lecture signé MC INTOSH est un modèle du genre. De type droit, ce bras est fabriqué à partir de dural-aluminium avec des matériaux d’amortissement spéciaux. Son concept repose sur la faible masse et la rigidité. Les roulements verticaux sans bruit comportent deux surfaces en céramique usinées avec précision, lubrifiées avec un fluide d’amortissement spécifique, et un pivot en saphir. Il autorise le réglage fin de l’anti-skating et peut même être ajusté en hauteur.

La MT2 est livrée d’origine avec une cellule à bobine mobile développée en partenariat avec Sumiko (cf notice d’utilisation présente sur le site du constructeur).

MC INTOSH a eu l’ingénieuse idée de renoncer au cordon de modulation prisonnier du socle. En lieu et place, vous aurez droit à une paire de fiches RCA plaquées or isolées de haute « facture ». Par ailleurs, la face arrière comporte 2 petits orifices permettant de régler finement chaque vitesse.

Caractéristiques techniques de la cellule :

Bande passante : 20 Hz à 20 kHz,
– Niveau de sortie : 2,5 mV,
– Séparation des canaux : 35 dB à 1kHz,
– Taille du diamant : elliptique.

Vous l’aurez compris, la MT2 est une petite merveille, pourvue d’un rétro-éclairage vert émeraude lui donnant cette touche de sympathie et de luxe signés MC INTOSH. Prix approximatif : 6200 euros.

Lionel Schmitt

Site du constructeur :
http://www.mcintoshlabs.com

Site de l’importateur :
http://www.europe-audio-diffusion.com