LIVE SOUND Onde et ASP 2001

LIVE SOUND Onde et ASP 2001

Ampli Onde et préampli ASP 2001 G.0

Ampli ONDE
Amplificateur à tubes
Temps de montée : 3,5 µs
Puissance : 2 x 34 W sous 8 ohms
Fonctionnement : Classe A
Bande passante : 20 Hz à 20 kHz
Distorsion : < 1%

Préampli ASP 2001 G.0
Préamplificateur transistorisé
Temps de montée : 4 µs
Distorsion : < 0,15%
4 entrées haut niveau
1 entrée phono d’origine
1 sortie magnétophone
1 sortie ampli RCA / XLR

Origine : France

Live sound 1

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, LIVESOUND est une marque d’origine Française. Par ailleurs LIVESOUND n’est pas une nouvelle marque à la vocation  » tendance  » : en effet les concepteurs des produits LIVESOUND revendiquent une expérience de plus de 35 années en matière d’audio, – cela je veux bien le croire et le cathalogue du constructeur est bien fourni.
Ces deux produits sont destinés à fonctionner ensemble. Bien entendu, il va s’en dire que l’amplificateur et le préamplificateur peuvent également vivre leur vie de façon autonome en association avec d’autres éléments issus de marques différentes.

Le préamplificateur   :

Si la présentation générale n’appelle pas de commentaires particuliers, la face avant de ce préampli a de quoi surprendre par le style de sa sérigraphie un peu tarabiscotée. Cette façade est relativement dépouillée : la plaque l’aluminium noire reçoit le bouton de mise sous tension, une clef de mise en service d’un éventuel enregistreur, un sélecteur rotatif blanc pour la sélection des 4 entrées haut niveau plus celle dédiée à l’entrée phono, un potentiomètre de volume de couleur blanche, et pour terminer une prise casque 6,25 mm. A noter que le constructeur propose en option un second réglage de volume ( idéal pour un équilibre G/D ), ainsi qu’une télécommande en option.
Pour égayer la face avant, on a droit à la présence d’une diode bleue pour la mise sous tension générale, complétée par une autre diode bleue rappelant la mise en service de l’enregistreur.
L’arrière n’appelle pas de commentaires négatifs : on y retrouve la prise secteur IEC, les 5 entrées déjà citées, la sortie enregistreur, ainsi qu’une sortie destinée à alimenter l’amplificateur ONDE ( ou un autre ) mais ici le constructeur a eu la délicate attention de la doubler d’une fiche XLR en mode symétrique.
Côté construction, si le châssis fait appel à une tôle pliée reposant sur des pieds en caoutchouc, on a droit à un couvercle en aluminium, idéal contre les vibrations.
A l’intérieur, une construction artisanale et soignée révèle un gros transformateur R-Core chargé d’alimenter les électroniques gauches / droites selon un schéma en double mono. La préamplification est du type passif et s’effectue à l’aide de transformateurs offrant un gain modéré de 12 dB, mais conçus et réalisés par le constructeur. Pour contrer le problème du niveau d’impédance d’entrée, ces transfos sont précédés d’un transistor FET qui fonctionne en classe A, afin d’accroître la rapidité .
On notera que ce préampli est doté d’origine d’une entrée phono dont la sensibilité est paramétrable de 1mV à 3 mV. La construction générale artisanale ( au sens noble du terme ) inspire confiance et le blindage des nombreux transformateurs est également très bien assuré. Les commutations s’effectuent par l’intermédiaire de 12 relais étanches à contacts or.

L’amplificateur  :

Esthétiquement, l’amplificateur se différencie très nettement du préamplificateur : en effet il a la particularité d’avoir une face avant transparente permettant d’admirer le fonctionnement des tubes.
L’agencement interne se divise en 3 modules : 1 module gauche, 1 module droit, et 1 module central destiné à l’alimentation. Cette alimentation fait appel à un généreux transformateur torique blindé, précédé d’un filtrage important. Chaque module d’amplification est séparé et fonctionne sans contre-réaction à l’aide d’une paire de pentode EL34 montée en ultra linéaire, complétées d’une paire de triodes EC86. Les transformateurs de sortie sont des modèles  » maison  » de type sandwich à 18 couches. Le constructeur a poussé le vice jusqu’à doter ses étages de puissance de réglages de polarisation gérés par strimmers assistés par circuits montés sur cathodes.
Comme le préampli ASP 2001 G.0, la qualité de fabrication ne peut être prise en défaut. On retrouvera des composants de haut niveau : condensateurs polypropylène, résistances à couche métal de tolérance 1% ou carbone 2 w, connectique dorée, fils de câblage d’entrée isolés téflon, etc…

 

ECOUTE 

Assurément, on a affaire à une écoute pleine de détails et généralement bien équilibrée. Sans être d’une rapidité extrême, cet ensemble se veut expressif : les vocaux paraissent réalistes avec une présence communicative.
La bande passante n’est pas pas tronquée aux extrémités également assez large. Ce qui marque cet ensemble, c’est une impression de liberté dans la diffusion de la musique; avec ce couple l’orchestre semble avoir des ailes et la scène sonore paraît large, profonde, et d’une hauteur. Par ailleurs, ce système se veut généreux en énergie et en spontanéité, tout en soutenant une grande fluidité et une douceur très appréciable en particulier sur les grandes masses orchestrales.
A priori c’est avec la musique classique que l’ampli ONDE et le préampli ASP 2001 s’accordent le mieux, et donnera un grand bonheur musical aux amateurs du genre.

Il ne restera plus qu’à chacun de chercher un point de vente LIVESOUND………..et à se faire sa propre idée.

Données techniques : http://www.audiotub.com

Cotations : Musicalité : 9 / 10
Rapport qualité – prix : 9 / 10

 

Prix :
Préampli : 2140 € 
Ampli : 1680 €  (04/2003)

 

Essai transmis par
Lionel Schmitt