LFD : un nouvel amplificateur intégré de « folie » et de course

Amplificateur intégré LPCD

 

Le moins que l’on puisse dire est que la marque Anglaise LFD ne fait pas beaucoup de bruit en terme de communication. L’artisanat et la qualité musicale étant plutôt au coeur des préoccupations du concepteur Monsieur  BEWS.

Pourtant ce « maître » de l’électronique communique (un peu) sur son dernier né : l’amplificateur LPCD.
Bien que celui-ci ne soit pas encore « inscrit » au catalogue, Monsieur BEWS s’est plié au jeu des questions / réponses en précisant que son nouveau modèle LPCD signifie Low Power – Classe D !

Derrière la façade argentée magnifiquement présentée se cache une électronique qui fonctionne en Classe D de faible puissance et sur laquelle il travaille depuis 4 ans. Les amplificateurs de classe D sont très difficiles à mettre en œuvre et le concepteur a constaté que, grâce à la technologie d’International Rectifier, il était nécessaire de garder la sortie Mosfet simple et rapide (ce qui signifie que la puissance doit être limitée à environ 100W-120W). Les composants et le bloc d’alimentation sont également très importants (le réglage d’un amplificateur de classe D est beaucoup plus difficile qu’un amplificateur de classe A / B standard). Les exigences souhaitées reposent sur celles de la société SPEC Corporation au Japon .

La raison pour laquelle le concepteur a  choisi la classe D, par International Rectifier, c’est que le concepteur de la puce (japonaise) a intégré au son une sonorité plus proche de celle du tube, mais sans les inconvénients de cette technologie.

Le LPCD utilise deux amplificateurs monophoniques (100 Watts) / PSU, mais utilise un transformateur toroïdal de secteur. Il utilise une section de préamplificateur passif comme le NCSE (également en fil d’argent). Il dispose de différentes prises RCA qui utilisent un type d’isolation différent pour donner un son « plus agréable » par rapport au PTFE habituel. Elles ressemblent au WBT 244. Le niveau de sensibilité au découplage et aux composants PSU signifie que vous devez passer énormément de temps à peaufiner, ce que la plupart des concepteurs ne voudront pas ou ne pourront pas faire.

Le LPCD dans sa version de base est un amplificateur Ligne sans télécommande, mais pourra recevoir en option un carte phono ou une carte Dac (SPDIF 192 khz / 24 bits uniquement).

Par la suite, une version SE sera disponible dans environ 1 an, avec plus de câblage argenté et un volume de commande à distance créé pour la circonstance par le concepteur. La version de base dispose de 6 entrées haut niveau RCA et probablement d’une sortie RCA.

Ce nouvel amplificateur sera proposé à 7500 Livres Sterling, soit environ 8600 euros. Nous l’attendons de pieds ferme sur notre sol.

Lionel Schmitt

Site du concepteur :
http://www.lfdaudio.com

Site de l’importateur :
https://www.highendaudio.fr/