KELINAC 711 Mg

KELINAC 711 Mg

Origine : France
Enceinte 3 voies / 4 HP – bass-reflex
Sensibilité : 93 dB / 1w / 1m
Impédance nominale : 8 ohms
Puissance admissible : 200 watts
Distorsion mesurée : non spécifiée
Réponse en fréquence : 35 Hz à 40 kHz +/- 3db
Fréqences de coupure : 250/3000 Hz
Dimensions : ( H x L x P ) 116 x 21 x 30 cm

Kelinac 711MG2KELINAC est une marque française désormais bien connue, et qui a fait ses preuves depuis de longues années avec des modèles entièrement conçus et réalisés en France. La 711 Mg trône au sommet de la gamme et elle est un véritable concentré des technologies qui garantissaient déjà les performances de la remarquable 811Mg connue des audiophiles exigeants. La 711 Mg est une enceinte de type colonne 3 voies – 4 haut-parleurs.

Le nouveau tweeter à dôme 25 mm 100% magnésium avec son moteur néodyme surpuissant permet une lisibilité inédite du registre aigu grâce à sa légèreté permettant une bande passante étendue et une sensibilité de 95 dB sans pavillon. La directivité est presque nulle : -2dB à 20kHz !
Le haut-parleur de médium est en Aérogel, un matériau composite rigide et très léger. La sensibilité de 94dB et la suspension spécialement étudiée associée à la membrane aérogel donnent un médium d’une rare transparence et d’une grande précision.
Le registre grave est confié à deux haut-parleurs à membrane 100% fibres de carbone tressé ultra rigide travaillant en piston parfait et dotés d’une suspension à forte élongation qui empêche tout « tassement » lors des fortes modulations.

Le filtrage, composé d’éléments haut de gamme et longuement optimisé aux mesures et à l’écoute permet aux différents haut-parleurs associés de fusionner parfaitement et d’offrir une linéarité exceptionnelle de +/- 1dB de 200 à 20KHz ! Sur le plan de la connectique, la 711Mg utilise les nouvelles bornes WBT Nextgen 0710cu qui apportent à la fois une qualité de contact optimal et surtout une absence totale de stress dans le haut-médium/aigu rencontré avec les bornes de raccordement standard qui perturbent souvent le flux électrique.

L’ enceinte est réalisée en médite de 25 mm d’épaisseur avec un renfort interne entre les HP de grave et l’évent. Le Médium possède sa propre charge interne close. La rigidité de l’enceinte est ainsi optimisée. L’amortissement interne est assuré par du feutre de 20mm sur toutes les faces pour éliminer les réflexions internes parasites.
Un socle en médium massif de 25 mm améliore la stabilité de l’enceinte et parfait l’esthétique de l’ensemble. Des pointes de découplage sont livrées d’origine. La finition est en placage bois véritable sur toutes les faces y compris à l’intérieur afin d’éviter les déformations dans le temps.
Enfin, l’acquéreur potentiel aura le choix de la finition : laque blanche ou noire standard ou une finition laquée sur commande suivant le code RAL (+250 teintes au choix http://www.ralcolor.com/) . – L.S. –

 

ECOUTE

Les tests d’écoute ont été réalisés par un audiophile qui a bien voulu nous décrire ses impressions et conditions d’écoute, avec le matériel suivant :


L’amplificateur intégré est un ANTHEM I 225 associé à un lecteur CD TEAC 2000 Distinction.
Le lecteur CD est raccordé à l’ampli en mode XLR et les écoutes via le DAC du lecteur se font via un câble USB/B de qualité audiophile.
Câble de liaison CD / Amplificateur : Cambridge Audio 300 XLR en 0.75m, câble HP : Audioquest Type 4 en 2X3.00m (pré monté avec fiches bananes), Câble USB de liaison PC/DAC du lecteur CD = Cinnamon 1.50m.

La pièce d’écoute est rectangulaire et fait 26 m² + 4.00m² en comptant l’entrée ouverte donnant sur le salon. Mon installation est placée dans le sens de la largeur. Les enceintes sont espacées de 2.00m et les HP sont à 2.80m des oreilles. Le mur derrière les enceintes est en BA13 (placo) + 20 cm de laine de verre. Un faux plafond en BA13 permet de passer la VMC et toute l’installation électrique (hauteur sous plafond de 2.40m). Le sol est carrelé et une grande porte fenêtre se trouve à gauche de la zone d’écoute coté mur extérieur. L’arrière des enceintes se trouve à 30 cm du mur (l’évent est à l’avant des enceintes), et celles-ci sont orientées vers la zone d’écoute de manière à former un triangle isocèle.

Le coffret est très rigide et ne vibre pas même sur des fréquences graves quant le son est relativement élevé. Les KELINAC sont de grandes enceintes, relativement lourdes pour leur gabarit, elles dégagent vraiment une impression de produit haut de gamme.

Très éclectique dans mes goûts musicaux, je ne recherchais pas une enceinte typée pour un genre spécifique de musique.Les autres éléments de mon installation ont donc été sélectionnés sur ce même critère.

Bien que novice en la matière, j’apprécie de temps à autre des écoutes de musique classique, ainsi que du jazz, du rock, du hard, du rap de la musique du monde, du funk…
Pour moi le critère principal est l’émotion ressentie à l’écoute.

Sur le CD live PLUTOT GUITARE de Maxime LE FORESTIER, les solos de guitare sont magnifiques, les notes sonnent juste et les solos sont jouissifs sur « l’homme au bouquet de fleur ».

En écoutant le magnifique album d’Alain BASHUNG FANTAISIE MILITAIRE, je ne peux m’empêcher d’avoir la gorge serrée sur le titre « La nuit je mens ».

Dans l’album de Michaël JACKSON DANGEROUS, les frappes sur la caisse claire de la batterie sont sèches et percutantes, sur le morceau « Black or White », et la rythmique guitare/basse/batterie donne une irrésistible envie de se lever pour danser. Le son pulse incroyablement.

La voix de Bernard LAVILLIERS dans MASTER SERIE est rocailleuse à souhait. Le son des cuivres et percussions sonnent et claquent avec un réalisme incroyable.

La voix de d’Adèle dans l’album 21 est magnifique, les notes de piano sont tour à tour cristallines ou profondes.

Les différentes atmosphères de l’album SIMPLIFIED de SYMPLY RED sont de toute beauté et d’une douceur apaisante, tout est beau et en place.

Dans un tout autre registre, EMINEM dans « NOT AFRAID » de l’album RECOVERY est violent à souhait et l’on ressent toute la rage derrière sa façon de chanter.

Le registre grave est gras, lourd et profond. Là encore, la musique vous prend aux tripes.

L’intro très rock de « MONEY FOR NOTHING » de l’album de DIRE STRAITS BROTHERS IN ARMS est d’une telle intensité qu’elle vous transperce littéralement. On arrive à ressentir physiquement la puissance dégagée, c’est hallucinant.

PAPAOUTAI du superbe album de STROMAE RACINE CARREE vous transporte et vous vous retrouvez à chanter sans vous en rendre compte.

Le CD test de DIAPASON permet de tester les KELINAC dans un registre plus classique, et là encore je trouve cela très beau et mélodieux. Toute la dynamique des grandes formation est retranscrite, les instruments sont bien en place et à aucun moment l’on a l’impression que les enceintes brident l’orchestre. Sur le morceau d’orgue de BACH (plage 8) les notes descendent très bas avec un volume grave très profond.

Je pourrais vous parler pendant des heures des sensations ressenties à l’écoute de ces enceintes, et pour résumer si cela est possible, je dirais que les KELINAC sont des enceintes  » addictives  » qui retranscrivent toutes les émotions que les artistes veulent faire passer. Elles ne trichent pas et sont très transparentes. Très peu directives et munies d’évents avants, elles semblent faciles à installer dans un environnement domestique pas forcément traité acoustiquement.

La scène sonore est large et profonde. Je ne sais pas trop comment l’exprimer mais l’on a vraiment l’impression d’être en présence d’un « gros » système tellement la présence se fait ressentir dès que le morceau de musique le nécessite.

Tous les registres sont parfaitement retranscrits, les aigus sont délicats, les médiums pleins de chaleur et de précision, les graves sont secs, profonds et sans trainage comme je les aime.

Le matin pour ne pas réveiller pas petite tribu ou à volume plus réaliste, le son est toujours très précis, détaillé, équilibré dans tous les registres et surtout dénué de toute froideur. Dès que l’on arrive à écoute réaliste, le son rempli très vite la pièce. J’habite un pavillon très bien isolé et je peux donc à ma guise monter le volume quand l’envie me prend de me faire un petit concert à la maison.

Je dois dire que dans ces conditions extrêmes, la pression acoustique est monstrueuse et vous traverse le corps. Il faut avoir eu l’occasion de tester ces enceintes dans ces conditions pour se rendre compte de leur potentiel démoniaque. Il faut dire que leur bon rendement accompagné d’un ampli que je qualifierai de « mutant » tellement il sait donner sans fin et toujours avec le juste dosage. Lors de tests comparatifs, c’est celui qui m’a le plus impressionné. Il peut passer en une fraction de seconde de la plus grande douceur à la plus extrême violence. Mes KELINAC bien que dotées d’un rendement élevé (93DB), apprécient à merveille l’association évoquée ci-avant.

Conclusion 

Pour conclure, je vous invite à écouter les 711 Mg et à les comparer même avec des ensembles bien plus chers car bien accompagnées, elles sont capables de faire passer des émotions sans commune mesure avec leur prix. Attention toutefois aux éléments qui l’accompagneront, j’ai pu m’apercevoir qu’elles sont très transparentes et donc révélatrices des défauts des autres maillons.

Cotations : Musicalité : exceptionnelle
Appréciation personnelle : addict
Rapport musicalité – prix : défiant toute concurrence

 

Prix:
4 000 €couleur bois naturel (02/2014)
4 300 € laquée noir ou blanc
4 500 € laquée s/code R.A.L.

 

Ecoute réalisée par
Bernard L.