Jean Marie REYNAUD OFFRANDE Signature

Jean-Marie REYNAUD OFFRANDE Signature

Origine : France
Enceinte 2 voies / 2 HP – bass-reflex
Rendement : 90 dB / 1w / 1m
Impédance nominale : 8 ohms
Puissance de crête : 290 watts maxi
Puissance admissible : 90 watts
Réponse en fréquence : 40 Hz à 25 kHz +/- 3db
Dimensions : ( H x L x P ) 45 x 24 x 42

 

La référence Offrande de Jean Marie RAYNAUD existe depuis quelques années, mais le modèle Signature est en réalité un tout nouveau produit.
Si la philosophie a été conservée, les haut parleurs sont totalement nouveaux, et les dimensions de l’Offrande Signature ont pris aussi quelques centimètres. Comme sa soeur l’Offrande Signature est une enceinte compacte livrée avec des pieds fort bien conçus utilisant le même placage que celui de l’enceinte elle même – un placage magnifique au demeurant.

Sur le plan technique, l’Offrande Signature est une deux voies / deux haut parleurs, utilisant le principe de charge bass reflex. Il faut bien avouer que la grande innovation de cette enceintes porte sur le tweeter à double ruban conçu pour éviter la transmission d’ondes latérales de surface. Le pavillon hyperbolique en aluminium massif optimise le rendement et réduit fortement la directivité verticale et horizontale.
Le haut parleur dédié au registre grave et médium de 17 cm de diamètre est un modèle en carbone/kevlar/graphite doté d’un moteur double aimant à noyau ventilé. Le filtre a fait l’objet d’une optimisation très poussée, et utilise des composants de très haut niveau.
L’architecture est complexe; ainsi le concepteur a dotée son enceinte de quatre cavités couplées à amortissement progressif. Exterieurement, on observe que le contre baffle est découplé pour assurer une meilleure phase qui vise à favoriser la profondeur de la scène sonore.
Le constructeur donne de plus amples précisions sur son site Internet.

ECOUTE

Les tests d’écoute ont été effectués avec le matériel suivant : préamplificateur et bloc de puissance stéréo YBA Ligne 2 Classic Sigma, un lecteur YBA CD 3 Classic Sigma, ainsi que des câbles de modulation et HP YBA Diamond. Cette enceinte a également été comparée directement avec le modèle Offrande de la génération précédente qui se trouvait également dans l’auditorium.

Test N° 1 : Dardanus de JP Rameau par John Eliot Gardiner

Comme toutes les enceintes acoustiques à fort potentiel d’ouverture, l’Offrande Signature est particulièrement sensible à l’électronique qui aura pour mission de la driver : afin de profiter pleinement de son potentiel, cette enceinte requiert une électronique et une source de haut de gamme.

Ce qui m’a immédiatement frappé au travers de cette première écoute est la dimension de la scène sonore qui s’avère à la fois large, profonde, et haute. L’orchestre de chambre dirigé par John Eliot Gardiner prend ici tout l’espace de la pièce d’écoute et se trouve très proche de l’auditeur avec un très beau pouvoir de communication.
La musique est très aérienne, mais malgré cette exceptionnelle qualité, certains détails semblent moins évident à percevoir. Par exemple, le son du clavecin si pertinent sur d’autres modèles concurrents, manque un peu de détails ou de clarté. Serait-ce la douceur générale de cette enceinte qui ferait défaut ici ? je ne saurais le dire avec précision. Sur ce point la version précédente de l’Offrande était plus généreuse. En revanche, la douceur et la fluidité s’apprécieront sur les  » nappes  » de violons qui délivrent d’ailleurs un très beau grain, un belle finesse, mais sans aucune trace d’agressivité.
Les percussions qui caractérisent le morceau  » l’Entrée des Guerriers  » sont restituées avec une belle franchise, mais manquent cruellement de profondeur – toujours en comparaison avec l’Offrande de la génération précédente. Logiquement la taille supérieure du coffret aurait du permettre de gagner un peu sur ce registre. Mais, cette nouvelle enceinte n’est pas pour autant avare : le registre médium permet d’offrir à l’auditeur quelques coquetteries ou subtilités pas toujours évidentes à attendre sur d’autres enceintes.

Test N° 2 : Tri Yann et l’Orchestre National des Pays de Loire – Volume 2 

Pas de doutes possibles, l’Offrande Signature s’accommode parfaitement des charges complexes. L’orchestre National des Pays de Loire prend ici une dimension impressionnante et la musique est restituée avec beaucoup de liberté; les choeurs qui l’accompagnent sont puissants et d’une humanité divine.
Toute la musique est restituée sans accroc et avec une remarquable fluidité. Les vocaux solos sont très bien mis en valeur grâce à untrès fort pouvoir de communication. Le violon solo qui intervient sur de nombreux thèmes est à la fois fin et précis, mais ne crisse jamais.
Cependant, ici encore, certains détails tels le son d’un triangle ou quelques notes de mandoline m’échappent. On ne peut pas dire que l’Offrande Signature manque de détails au sens strict du terme, mais on dirait que ceux ci sont moins évidents à appréhender.
Un bon point pour la batterie et les percussions qui offrent ici beaucoup de corps et sont d’une belle précision; la remarque vaut pour les coups de cymbale : aucun fléchissement n’est à craindre de ce côté. A noter que la qualité de restitution des applaudissements est à porter à l’actif de cette enceinte qui joue la carte d’une restitution à consonance analogique.

Test N° 3 : COLLABORATION – The Modern Jazz Quartet with L. Almeida

Le morceau  » Valéria  » met très bien en évidence la restitution du jeu de piano c’est un fait. Les attaques sont franches, les notes sont claires et bien définies, mais elles manquent un peu de poids et de détermination. Le jeu de la contrebasse pourtant très précis et très spontané confirme la limite subjective déjà évoquée dans la restitution de l’extrême grave.
En revanche, cette enceinte ne trahit jamais la précision dans le jeu des instruments. On appréciera aussi cette caractéristique sur les solos de vibraphone restitués avec une très belle transparence qui banissent ici encore toutes traces d’agressivité. Pourtant malgré sa très belle transparence, on regrettera que quelques infimes détails manquent à l’appel.

Conclusion  :

L’enceinte JMR Offrande Signature a sans doute beaucoup d’arguments pour convaincre les audiophiles exigeants, mais comparée à sa soeur l’Offrande de la génération précedente, cette enceinte paraît plus discrète notamment sur certaines subtilités ainsi que sur la profondeur du registre grave notamment. Mais, elle marque des points sur le côté humain de la restitution et sur l’ampleur de sa scène sonore.

Cotations : Musicalité : 8 / 10
Rapport qualité – prix : 7 / 10

 

Prix : 4 900 € (05/2007)

 

Test d’écoute réalisé
par Lionel Schmitt