GOLDRING ELEKTRA

GOLDRING ELEKTRA

Cellule à aimant mobile MM

Origine : Grande Bretagne
Pointe de lecture elliptique Tension de sortie à 1 kHz, 5 cm/s : 5 mV ±2dB, 1kHz à 5 cm/sec.
Symétrie des canaux à 1 kHz : < 2 dB.
Séparation des canaux à 1 kHz : > 20 dB.
Séparation des canaux à 15 kHz : > 13 dB.
Réponse en fréquence : 20 – 20 000 Hz ±3 dB.
Distorsion par intermodulation à la force d’appui recommandée (DIN 45.542) : < 1%.
Compliance statique : 16 mm/N.
Impédance de charge : 47 kOhms.
Capacité de charge recommandée : 150 – 400 pF.

 

 

Goldring est un concepteur qui réalise depuis de nombreuses années des cellules phonocaptrices de qualité à un prix attractif. Un audiophile a fait l’acquisition du modèle Elektra et nous propose son compte rendu, fort utile au moment où beaucoup d’entre cherchent à s’équiper d’une cellule au rapport qualité / prix attractif.Cette cellule a été montée sur une platine vinyle Project Début 3, et a été testée avec le matériel suivant : amplificateur Rotel RA 04, enceintes acoustiques Davis Matisse, câbles modulation QED Qnext 3, et Bandbridge Profigold 4200, câbles HP Oelhlbach 1063.

 Le possesseur de cette cellule nous confie ses impressions :

ECOUTE

J’ai reçu il y a 3 jours la cellule Goldring Elektra en remplacement de l’Ortofon OM5e qui équipait d’origine ma Project Debut 3. Je reprochais trois choses à l’Ortofon: de la saturation sur les aigus et les forte, un message un peu brouillé sur les grandes masses orchestrales qui devenaient peu lisibles et surtout un bruit de fond important dès que la cellule touchait le disque, qui devenait gênant sur les passages à faible volume.
Pour le reste, le son de l’Ortofon était plutôt agréable, assez soyeux et vivant, avec une bonne dynamique et des timbres satisfaisants, surtout après le rodage. Concrètement, une bonne cellule pour le rock, la chanson (je n’ai pas de 33t de jazz… donc pas d’avis) mais un peu limitée pour le classique qui est ma tasse de thé habituelle.

La Goldring Elektra est plus volumineuse que l’Ortofon mais d’un poids similaire. Les connexions ne sont pas dorées comme l’OM5e et plus courtes, je n’ai eu aucun problème pour installer la cellule. Curieusement, la notice jointe mentionne une force d’appui optimale de 2g alors que le site de Goldring mentionne 1.7 g. comme je l’ai découvert aujourd’hui. Je l’ai calée pour l’instant à 2 grammes.

Mes premières impressions à l’écoute, donc sans rodage et uniquement par rapport à l’OM5e (désolé, je n’ai pas d’autres références!):

– le bruit de fond dès que la cellule touche le disque a beaucoup diminué et est devenu presque imperceptible… bon point!
– le niveau de sortie est plus élevé que l’Ortofon, j’écoute maintenant avec le potard au même niveau qu’en écoute de CD
– le son parait beaucoup plus dégraissé qu’avec l’Ortofon, trés net et précis, mais avec moins de douceur et une extinction des notes sans doute plus rapide
– la dynamique est bonne, et la précision du son fait que les percussions sont bien « percutantes »
– la scène stéréo parait plus vaste et aérée, aussi plus stable, les instruments se localisent mieux
– la définition est meilleure, on localise mieux les différents pupitres et on entend plus de détails

Sur 2 disques, j’ai eu néanmoins, pendant 1 ou 2 minutes au début, un son mauvais (on avait l’impression que l’orchestre jouait faux) qui est redevenu normal ensuite: est-ce que cela peut être lié à un mauvais ajustement de la cellule ? (alignement sur le sillon imparfait ?)

Prix indicatif : env. 70 € (04/2009)

D’après une écoute de Jatapol