FURUTECH barrette secteur e-TP 60 E

Barrette secteur 6 ports
Origine : Japon
Courant secteur supporté : 10 ampères
Puissance maximale : 2500 watts

 

e-TP 60 E

 

FURUTECH est un constructeur Japonais qui s’est spécialisé dans les accessoires liés au « traitement » du courant secteur. Ce constructeur se distingue particulièrement par la réalisation de fiches secteur d’une rare qualité, au point de fournir bon nombre d’autres concepteurs de câbles et de barrettes.

FURUTECH se fait aussi un point d’honneur à concevoir des produits finis telles une série de barrettes secteur dites « filtrées ». Parmi elles, le modèle e-TP 60 E qui figure au catalogue depuis quelques années et dont le succès ne se dément pas. Son prix compétitif en fait un accessoire particulièrement prisé en regard de son efficacité.

Le concept de cette barrette s’appuie sur le principe d’un filtrage mécanique. Le châssis et le couvercle réceptacle sont usinés dans un bloc d’aluminium afin de juguler les interférences d’origines « radiophonique », électromagnétique, et mécanique assurant une rigidité à toutes épreuves. La lutte contre les diverses pollutions est aussi assurée par un film filtrant spécifique qui tapisse l’intérieur du boîtier.

Cette barrette comporte six fiches Schuko plaquées or 24 carats reliées par du câble de haute qualité isolé téflon dont l’objectif est de garantir une excellente « résistance » électrique.

Ecoute et impressions  :

Les tests d’écoutes ont été effectuées avec l’amplificateur intégré YBA Héritage A200, préamplificateur YBA Classic 3 Delta, bloc de puissance YBA Classic 3 Delta DT, lecteur YBA CD PLayer 3, lecteur REGA Planet (v1), platine vinyle REGA RP 8 & Cellule REGA Ania, préamplificateur phono MOON 310 LP, enceintes acoustiques PE LEON Kantor, câbles de modulation ESPRIT Beta et Aura et HP ESPRIT Aura.

Pour l’alimentation secteur, alternativement, les câbles suivants ont été utilisés en câbles secteur de tête et sur barrette : FURUTECH G-314Ag-18E, ESRIT Alpha, Celesta, Eterna, et YBA Diamond – prise murale FURUTECH FT-SWS-G.

Comme je pouvais m’y attendre, il n’y a aucune commune comparaison entre l’utilisation d’une barrette secteur ordinaire et l’ajout du modèle e-TP 60 E. Le constat est sans appel : la musicalité d’ensemble est totalement transcendée : en d’autres termes, le système audio respire mieux, beaucoup mieux même.

La séparation des canaux est nettement plus « marquée » d’une part et s’étend spontanément et sans limites subjectives, d’autre part. Vous l’aurez compris, la scène sonore prend du « volume », elle s’affiche bien mieux structurée. Le silence de fonctionnement se traduit par une écoute plus « décontractée » doublée d’un surcroît de lisibilité. Le son étouffé d’une barrette ordinaire laisse place à une reproduction aérée.

L’accent est mis sur les détails : nous assistons à une absence de confusion sur les micros informations qui restent désespérément dans l’ombre avec une barrette secteur ordinaire. Avec ce modèle, le système se libère : ce que l’on nomme dans le jargon hifi l’ouverture trouve désormais une signification. Pour parler simplement, nous entendons davantage d’informations et un voile se lève sur et autours des instruments et des voix : ainsi, le côté bouché qui caractérise l’utilisation d’une barrette secteur ordinaire laisse place à une forme de clarté, laquelle vient enrichir le message sonore dans son ensemble.

La bande passante subjective du système prend aussi de l’extension sur l’ensemble du spectre audible, sans artifice ni caricatures d’aucune sorte. Le registre grave descend bas et sans altération, le registre aigu file plus haut. Tout ce qui a trait aux fréquences médium gagne en finesse et en précision par un message musical toujours bien documenté.

Sur le plan purement musical pur, et cette fois en comparaison avec le modèle f-TP 615 E (testée ICI) que j’utilise quotidiennement, j’ai pu observer quelques différences. Des points communs existent : l’ouverture évoquée ainsi que l’ensemble des paramètres décrits ci-avant sont de bons exemples. Si le soucis du détail et diverses nuances  convergent, le degré d’analyse apparaît cependant un peu moins poussé avec ce modèle.

Les timbres sont proposés avec des teintes variées, naturelles et la lisibilité sans défaut. Par l’ajout de cette barrette FURUTECH, les produits réputés pour leur transparence vous feront pleinement bénéficier de leurs excellentes caractéristiques.

Quid de la dynamique ? contrairement à bon nombre de  barrettes filtrées électriquement, la e-TP 60 E laisse les électroniques s’exprimer avec leur potentiel respectif. La matière qui caractérise certains instruments de musique telles que les timbales, la contrebasse, pour ne citer que ceux-là, nous font bénéficier d’une musicalité « charnue ». Si le système audio est expressif, cette barrette a toutes les qualités pour lui ouvrir la voie d’une expression affirmée, réaliste et naturelle.

Conclusion :

Pour un prix encore démocratique, la barrette secteur e-TP 60 E constitue, à mon avis, bien plus qu’un simple accessoire. Le traitement du courant secteur en fait un élément indispensable à tout système audio digne de ce nom. Cette barrette libère simplement votre système et « purifie » efficacement le message sonore. A conseiller sans restrictions !

Prix : env. 360 euros (02/2019)

Test d’écoute réalisé par
Lionel Schmitt