ESPRIT AUDIO AURA Modulation

 

ESPRIT AUDIO AURA Modulation

Câble modulation

 

Dans la continuité de « l’étude » des câbles ESPRIT, et pour compléter le banc d’essai consacré au modèle HP de même référence, je vous présente ici le modèle AURA modulation.

 

Câble haut de gamme s’il en est, l’AURA modulation reprend à son compte la même philosophie conceptuelle que celle du modèle HP décrit dans cette même page.

On y retrouve un assemblage impeccable et des composants triés sur le volet, et sélectionnés après de longues heures d’écoutes. Les conducteurs sont en cuivre pur désoxygéné rassemblant pas moins de 810 brins. Un grand bravo pour les fiches de connexion RCA en cuivre pur plaquées argent 40 microns.

La structure du tors est de type asymétrique, tout comme le traitement diélectrique sur air polarisé par un système à piles au lithium insérées dans un petit boîtier relié au câble lui-même. Le blindage utilise des procédés spéciaux mis au point à l’écoute. Techniquement, ESPRIT a mis en œuvre un dispositif d’écran partiel sur air et verre qui a une influence significative sur le « silence » de fonctionnement, qui met davantage en valeur le détourage des instruments et des voix et la musicalité dans son ensemble.

Conditions d’écoute  :


Ce câble a été utilisé pendant 8 mois dans le cadre de nombreux tests réalisés au cours de l’année 2014, avec les amplificateurs YBA Passion IA 350, YBA Passion IA 350, l’ensemble YBA Genesis PRE 5 et A 6, AUDIOMAT Arpège Référence 10, et le récent amplificateur AUDIOMAT Alpha, lecteurs CD YBA Passion CD 430 et YBA CD Classic Player 3, PEL Kantor (avec Rendistors) et B & W 802 Diamond.


CD utilisés  : CD test NAIM Sambler N° 6 – Celtic Spectacular par Erich Kunzel – Modern Jazz Quartet with Laurindo Almeida – Quiet Nights par Diana Krall – Dance Into Internity par Omar Faruk Tekbilek – Porgy and Bess de Gershwin / suite orchestrale dirigée par Frank Chacksfield – Double jeux par Laurent Korcia – Requiem de Mozart par Herbert von Karajan, etc …

Ecoute :

Bien que ce câble soit principalement destiné à relier des électroniques haut de gamme, il apporte une véritable valeur ajoutée à toutes les électroniques sainement conçues, sous réserve qu’elles soient exemptes de défauts et de caricatures. Très neutre et très ouvert, ce câble mettra aussi bien en évidence les caractéristiques « positives » d’un système, mais aussi celles qui font défaut. Cette remarque vaut aussi pour les enregistrements.

Si les électroniques, sources, et vos enregistrements sont de qualité, vous entrerez avec ce câble dans un autre monde musical. Les effets sont immédiatement audibles : la musique respire l’authenticité et prend une autre dimension, elle semble tout simplement transcendée en comparaison avec d’autres références du moment.

Attention ! : ce câble est très analytique, il montre ses capacités d’analyse tout en respectant la finesse des enregistrements, et la philosophie musicale des électroniques qu’il accompagne. l’AURA aura tôt fait de combler vos attentes et apporter une valeur ajoutée à votre système audio.

Je rappelle que chez ESPRIT, le mot d’ordre est le respect les timbres et de la texture sonore. Ce câble de modulation ne déroge pas à la règle établie : si l’équilibre est une règle d’or, on sera toujours très agréablement surpris d’être face à une pléiades de couleurs, tantôt vives, éclatantes, chatoyantes, et contrastées, qui collent respectueusement à la « gravure » ou à la prise de son.

Commençons par le registre grave : celui n’accuse aucune trace de compression ou de « bosse » – il s’étend dans des régions abyssales insoupçonnées avec une propreté rarement rencontrée. On appréciera le registre grave sur les grandes orgues, et sur le jeu de contrebasse dont la lisibilité, l’assise, et la précision sont méticuleusement restituées. Les roulements de tambours étonnent par leur sonorité pleine, souple, et cadencée à la perfection. La vibration organique de ces peaux de tambour est renversante de réalisme. Les percussions ressortent avec un aspect matérialisé à couper le souffle.

Ensuite viennent les délicates fréquences aigues. Sur ce point, ce câble privilégie la précision doublée d’une finesse d’exception. ESPRIT a travaillé son sujet de façon à conjuguer la douceur et une ascension vertigineuse vers les hautes fréquences, le tout dans un silence absolu. Fort de ce qui précède, vous l’aurez compris, on devine aisément que la transparence est également l’un des point fort qui ressort de cette série de tests, tout comme le détourage des instruments ou des voix qu’il cisèle avec un respect infini.

Le registre médium s’avère très « travaillé » : à chaque extrait musical, on entend de nouvelles informations, des détails qui nous auraient échappés dans d’autres circonstances. Un fret de guitare par ici, la respiration d’un musicien par là, le bruit mécanique d’une touche de saxophone, et même le bruissement d’une page de partition qui se tourne : fabuleux ! non ?

La scène sonore semble s’étendre à l’infini avec une grande facilité et je peux certifier qu’avec l’AURA votre système audio se libérera totalement de toutes formes de contraintes. Les capacités de réaction sont immédiates et aucune bavure n’est à redouter. Le tout se passe dans une ambiance déstressée dans la mesure où ce câble permet à la musique d’être fluide à souhait. Les articulations sont gérées avec beaucoup d’adresse, et cela s’apprécie notamment sur les grands ensembles de violons, violoncelles, et contrebasses.

Sur le plan émotionnel, ce câble rend hommage aux meilleurs enregistrements d’une part et aux meilleures électroniques d’autre part : ce câble accompagne l’expression musicale avec une cohérence et une vivacité qui vous feront vibrer d’émotion. Ce câble est en quelque sorte le garant d’une écoute pleine de vie et d’humanité. Les harmoniques sont en toutes circonstances magistralement « orchestrées » : les notes, les moindres inflexions « s’épanouissent » dans le temps et l’espace de façon très naturelle et s’éteignent naturellement et sans coupures.

Le grand art est à son apogée sur les orchestrations à fort potentiel expressif, tant il sait « véhiculer » avec une harmonie exceptionnelle tout ce que contient un enregistrement bien réalisé. Grâce à ce câble, la musique touchera les amateurs de grandes et belles sensations car il rend la musique simplement palpitante.

Conclusion :

Le modèle AURA modulation a été conçu pour relier des sources, amplificateurs intégrés, préamplificateur / blocs de puissance d’exception, qui sonnent juste et bien.

Finalement, je dirai que sa première qualité est de rendre hommage aux électroniques et sources qu’il a pour mission de relier. Comme le modèle HP, ce câble de modulation vous restituera la musique comme rarement vous ne l’avez entendu, sous condition de respecter le sens de branchement comme suit : sigle Esprit côté source et référence Aura côté amplificateur.

 

cotation : Musicalité : extraordinaire
Rapport musicalité – prix : largement justifié

 

Prix : 3000 €  le jeu de 2 x 1,20m

Test d’écoute réalisé par
Lionel Schmitt