Entretien des magnétophones analogiques

 

Entretien des magnétophones analogiques

 

 

De très nombreux audiophiles utilisent encore et toujours des enregistreurs analogiques, qu’ils soient à bobines libres ou à cassettes. Beaucoup d’entre nous y trouvent toujours le plaisir de la manipulation, et la magie de l’écoute – à l’heure du numérique ou du dématérialisé.

Ce relatif regain d’intérêt pour les enregistreurs analogiques pose la question de l’entretien de ces produits d’une autre époque. En effet, un enregistreur analogique, qu’il soit à cassettes ou à bobines libres, requiert un entretien régulier de la part de son propriétaire.

Le nettoyage

        Généralités

Il apparaît comme évident que toute pièce en contact avec la bande magnétique soit propre, afin de garantir une prise de son et une restitution de qualité. Des têtes magnétiques encrassées conduisent à un affaiblissement des haute fréquences, et par effet de contagion une usure de ces têtes.

Par ailleurs, les autres  »organes » que sont les couloirs de bandes, le ou les galet(s) presseur(s) en caoutchouc, ainsi que le cabestan doivent être traités de la même manière.

La fréquence de nettoyage dépend grandement de l’utilisation que l’on fait de son magnétophone analogique. Il est hautement recommandé de nettoyer les têtes magnétiques avant tout nouvel enregistrement. Lorsque le magnétophone est utilisé le plus souvent en seul mode lecture, et selon la qualité des bandes magnétiques utilisées, un nettoyage toutes les 10 heures de fonctionnement apparaît comme suffisant.

        Mise en oeuvre

Souvent décrit comme complexe et fastidieux, le nettoyage des organes vitaux d’un enregistreur analogique est un protocole certes rigoureux, mais pourtant simple.

– pour un magnétocassette : enlever la trappe de protection avant, mettre l’appareil en mode lecture,
– pour un enregistreur à bobines libre : enlever le capot de protection des têtes

Avec un coton-tige imbibé l’alcool à 90°, frotter délicatement la surface des têtes et toutes pièces qui participent au transport et au guidage de la bande magnétique de manière à les débarrasser de toutes poussières ou dépôt d’oxyde de fer ou de chrome.
Dans le cas du magnétophone à bobines libres, mettre en œuvre la fonction lecture, placer le coton tige humidifié d’alcool en plaquant celui-ci sur le galet presseur.
Pour garantir un nettoyage exempt d’impuretés, il est nécessaire d’assécher les têtes, le galet presseur, le cabestan, les couloirs de bandes avec un coton tige sec.

En ce qui concerne le nettoyage des magnétocassettes, on peut encore trouver dans le commerce des kits de nettoyage sous forme de cassettes nettoyantes livrés avec un produit dérivé de l’alcool à 90°.


 

La démagnétisation

        Généralités

Tout comme le nettoyage décrit ci-avant, cette opération doit être effectuée de temps à autre ou de façon systématique. En effet, les têtes magnétiques et autres pièces chargées du défilement de la bande finissent par se magnétiser au fil des heures de fonctionnement. On notera que cette  » magnétisation  » dépend du mode de fonctionnement de l’appareil : enregistrement ou lecture.
Selon l’utilisation, on peut estimer que les opérations de démagnétisation doivent être effectuées à minima toutes les 20 heures avec un maximum de 50 heures.

Il faut avoir à l’esprit que des têtes ou pièces métalliques magnétisées on pour conséquence la détérioration du rapport signal / bruit, une baisse des haute fréquences, et qu’une bande magnétique qui entrent en contact avec les éléments magnétisés sera irrémédiablement détériorée au niveau des deux paramètres cités.

        Mise en oeuvre

IMPORTANT :

Pour cette opération, tous les éléments de la chaîne haute fidélité doivent être mis hors tension secteur, à commencer par l’enregistreur.
Il faut absolument éviter de faire fonctionner le démagnétiseur à proximité des bandes magnétiques sous peine de les endommager en les effaçant de façon partielle.

 

– pour un magnétocassette : enlever la trappe de protection avant,
– pour un enregistreur à bobines libre : enlever le capot de protection des têtes

Mettre le démagnétiseur sous tension,
Approcher doucement le démagnétiseur de la tête ou de l’organe métallique concerné (1mm environ),
Appuyer sur le bouton de mise sous tension du démagnétiseur (s’il y a lieu),
Maintenir le démagnétiseur ainsi pendant 3 secondes,
Sans relâcher la pression sur le bouton de mise sous tension, éloigner de la tête le démagnétiseur très lentement et perpendiculairement, jusqu’à une distance de 2 mètre,
Enfin relâcher le bouton de mise sous tension du démagnétiseur

Pour les autres têtes ou organes métalliques qui entrent en contact avec la bande magnétique, réitérer ces opérations de la même façon.

Le retrait progressif du champ magnétique provoqué par le démagnétiser (jusqu’à un point où le champ magnétique sera nul) rendra la pièce métallique totalement neutre.

En ce qui concerne la démagnétisation des magnétocassettes, on peut encore trouver dans le commerce des kits de nettoyage sous forme de cassettes démagnétisantes aux effets relativement efficaces. Pour cet usage, le faible courant qui transite par cet accessoire ne requiert pas l’extinction du magnétocassette.

Lionel SCHMITT 07/2012